Politique

MUNICIPALES Raouf Azzouz s’engage aux côtés d’Yvan Lachaud

Le directeur de l'association les Mille Couleurs sur le quartier Pissevin à Nîmes choisi le président de Nîmes Métropole.

Photo AS/ Objectif Gard

Le directeur de l'association les Mille Couleurs sur le quartier Pissevin à Nîmes Raouf Azzouz s'engage aux côtés d'Yvan Lachaud pour les élections municipales de mars prochain. Il explique à Objectif Gard ce nouvel engagement.

Objectif Gard : Pourquoi avez-vous fait le choix d'Yvan Lachaud ?

Raouf Azzouz : J'ai pris le temps de la réflexion, j'ai eu beaucoup d'échanges avec Yvan Lachaud. Et j'ai aimé son message clair et sa sincérité. Yvan Lachaud veut changer l'image des quartiers de Nîmes et je veux participer à ses côtés au travers de la politique de la Ville et de la participation des habitants, à offrir à tous, la possibilité de vivre mieux à Nîmes. Par ailleurs, il m'a donné carte blanche avec Valérie Rouverand pour mettre sur la table toutes les propositions pour y arriver. Enfin, je crois qu'il a déjà acté cette volonté quand je vois le nouveau trambus et la ligne T2 qui passe dans les quartiers Nord de Nîmes.

Yvan Lachaud n'a fait qu'appliquer les choix de l'État qui a imposé le passage de ce nouveau mode de transport dans les quartiers afin de renforcer les subventions de l'ANRU...

Certes, même si l'État l'a imposé, Yvan Lachaud a donné l'impulsion. Il fait preuve d'une réelle écoute et je ressens chez lui cette vraie volonté d'agir.

Il aurait pu le faire déjà depuis 20 ans puisqu'il était aux côtés de Jean-Paul Fournier. Pourquoi Yvan Lachaud réussirait demain ce qu'il n'a pas fait dans le passé ?

Il n'était pas le maire de Nîmes. Il a participé aux projets municipaux de Jean-Paul Fournier et on peut reconnaître que le coeur de ville a profondément changé. Maintenant, il ne veut plus perdre de temps et s'attaquer aux quartiers, c'est une bonne nouvelle d'abord pour les habitants. Moi, j'ai été clair avec l'équipe, j'aime ma ville, j'aime les quartiers, c'est pour cela qu'en responsabilité, j'ai accepté de passer d'un engagement associatif à un engagement politique. Il n'est pas question de me décrédibiliser et de changer simplement la couleur des poubelles. Il faut un vrai changement de cadre de vie et de nouvelles façons d'agir.

Que vous a promis Yvan Lachaud ?

Une bonne place sur la liste pour pouvoir ensuite agir efficacement. C'est un véritable engagement de sa part, qui montre son ambition pour les quartiers. Ce qui m'intéresse, ce sont deux choses : le projet et l'équipe qui va avec. Il y a au sein de cette équipe beaucoup d'experts, de personnalité de la société civile, tout cela est très positif. Et surtout, Yvan Lachaud veut mener ses projets avec les nîmois.

David Tebib vous a proposé aussi de le rejoindre. Pourquoi avoir finalement choisi un candidat déjà au pouvoir ?

J'ai eu des échanges avec David Tebib, c'est vrai. C'est un homme que je respecte beaucoup Il a des valeurs et de l'ambition mais je pense que sa démarche ne lui permettra pas de l'emporter. Au contraire d'Yvan Lachaud qui a cette capacité beaucoup plus forte pour l'emporter, qui est entouré d'une équipe expérimentée et qui a une réelle volonté d'améliorer la vie des gens.

Propos recueillis par Abdel Samari

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

3 réactions sur “MUNICIPALES Raouf Azzouz s’engage aux côtés d’Yvan Lachaud”

  1. Sans doute il faut pour les quartiers périphériques de Nîmes plus que des subventions aux associations.
    Nous devons réinstaller de la vie quotidienne, des commerces et des services publics, des entreprises, de l’emploi.
    Nous ne pouvons continuer à regarder ces quartiers s’enfoncer dans l’économie parallèle, souterraine, aux mains des trafiquants qui les gangrènent.
    Nous ne pouvons poursuivre le marchandage de la paix sociale.
    Nous n’avons pas le choix que de faire beaucoup mieux que tout ce qui a été fait jusqu’à présent, à commencer par imposer l’état de droit, la république.
    Le futur Maire de Nîmes devra avoir le courage d’agir.
    Avec Yoann GILLET, nous le ferons.

  2. Pauvre Monsieur Raouf Azzouz ! Ou bien il est naïf, en croyant que Yvan Lachaud va faire maintenant ce qu’il n’a jamais fait par le passé, ou bien c’est un sacré ambitieux qui attend beaucoup d’Yvan Lachaud. Dans un cas comme dans l’autre il ne va pas être déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité