Politique

GARD 400 fonctionnaires formés aux élections municipales

(Photo Anthony Maurin).

Quelques centaines de fonctionnaires territoriaux ont été briefés par la préfecture pour l’organisation du scrutin des 15 et 22 mars. 

C’est une étape discrète que le grand public n’a pas coutume de voir. Pourtant, elle n’en reste pas moins indispensable. Comme tous les six ans avant les élections, la préfecture du Gard reçoit des fonctionnaires territoriaux pour les informer des règles en vigueur dans la tenue du scrutin. 

Cette année, 400 fonctionnaires ont été formés, début janvier, par les services de l’État à raison de deux demi-journées pour les communes de moins de 1 000 habitants et de deux autres demi-journées pour celle de plus de 1 000 habitants. 

Une répartition en raison du mode de scrutin qui diffère selon la taille des communes. Pour celles de plus de 1 000 habitants, les candidats se présentent sur une liste contrairement aux communes de moins de 1 000 habitants où chaque candidat fait une déclaration de candidature auprès de la préfecture. 

Autre nouveauté cette année : les prétendants aux Municipales de l’arrondissement du Vigan doivent se rendre sur Nîmes pour effectuer leur dépôt de candidature. La sous-préfecture n’étant plus en capacité de le faire. Pour rappel, la fin du dépôt de candidature est prévue le jeudi 27 février, à 18 heures. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité