Politique

MUNICIPALES À Villeneuve, Pascale Bories joue la continuité

Pascale Bories, candidate aux municipales à Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La candidate de la majorité sortante à Villeneuve a présenté sa liste et son programme jeudi soir à la salle Fernand-Martin.

Une liste sur laquelle figure le maire sortant, Jean-Marc Roubaud, d’une manière symbolique, puisqu’il est avant-dernier, remplaçant, avec aucune chance d’être élu. Il s’agit simplement de « pousser » la liste de son ancienne première-adjointe, et de lui donner, si besoin en était, le « label Roubaud ».

Jeudi soir, Jean-Marc Roubaud aura fait le chauffeur de salle de luxe, tressant des louanges à Pascale Bories, tout en affirmant qu’il ne lui avait « pas tenu le crayon » au moment de choisir sa liste, puis en sulfatant l’opposition. « Il y en avait six : deux ne sont jamais venus, et les quatre autres se sont divisés et ont fait trois groupes. Comment voulez-vous que de tels équipages soient à la tête de Villeneuve ? Ce serait le chaos. Il n’y en a aucun qui est capable de diriger Villeneuve. Ils n’ont rien à proposer donc ils font de la calomnie et de la désinformation. »

Se disant ensuite « très heureux de quitter la politique », le maire affirmera que « faire pire, n’importe quel imbécile peut le faire. Pour faire mieux, il n’y a que Pascale (Bories, ndlr). » Laquelle montera ensuite sur scène en se présentant comme « dévouée » à Villeneuve, « (sa) passion. »

Une ville où elle compte « relever les défis de demain tout en restant fidèle à ses traditions et à son identité. » Et à Jean-Marc Roubaud : pas question de renverser la table. Ainsi, Pascale Bories lancera que ses priorités seraient « une gestion saine, le cadre de vie, le patrimoine architectural et naturel, le développement économique, la sécurité, la vie associative et la cohésion sociale. » Une mise en bouche avant de taper de nouveau sur l’opposition, la candidate affirmant : « Oui, j’ai une vision pour Villeneuve. Pas le fruit de trois ateliers organisés à la va-vite avec vingt personnes. »

Une police de l'environnement

« La priorité, c’est protéger notre cadre de vie », lancera Pascale Bories, évoquant les actions en faveur de l’environnement déjà faites par le passé et de nouvelles, « avec une voirie adaptée, de la végétalisation, l’isolation des bâtiments et des économies d’énergie », tout en inscrivant Villeneuve « dans la démarche ''Plan énergie climat'' de l’Ademe. » Sur les logements sociaux, domaine où Villeneuve a un retard certain, « notre objectif est clair, mais il n’y aura pas de tour au milieu de vos résidences », lancera la candidate.

Sur la sécurité, Pascale Bories annoncera la création « d’une police dédiée à l’environnement » et d’une « police intercommunale » avec les communes voisines. Sur le patrimoine, elle annoncera la rénovation de la livrée Arnaud-de-Via, avant de passer à son « deuxième axe : l’accompagnement. » Un axe relativement flou, avec « le soutien aux initiatives locales », « permettre à tous l’accès aux soins de santé de proximité » ou encore « accompagner les personnes handicapées. »

Enfin, Pascale Bories finira par son dernier axe : « moderniser. » On y retrouve « le développement de la capacité touristique » de la ville, la raccorder à la fibre « à 100 % », la création de nouveaux parkings gratuits autour du centre-ville, le relogement de l’école de musique ou encore la modernisation du gymnase du Mourion. La candidate annoncera aussi la création d’aires de jeux, « et enfin d’un golf compact dans la plaine de l’Abbaye. »

La liste emmenée par Pascale Bories à Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pascale Bories présentera ensuite sa liste, assez largement renouvelée (nous avons compté une quinzaine de nouveaux). Parmi les nouveaux, on retrouve le président du club de rugby des Angles, Alain Sanciaume, l’ancien footballeur professionnel Patrick Cubaynes, le délégué de la Fondation du patrimoine Pascal Crépin ou encore l’ancienne élue à Bagnols sous la mandature Cret Marceline Brun.

La plupart des piliers de la majorité sortante repartent, comme Farès Orcet, François Zanirato, Nathalie Le Goff, Margaux Torres, Jacques Pastourel ou encore Xavier Belleville, qui serait de nouveau premier adjoint en cas d’élection. Une équipe qui s’inscrit « dans la culture du résultat, avec pragmatisme, sans jamais perdre de vue l’identité de Villeneuve », commentera Pascale Bories.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La liste : Blandine Arnaud, Frédéric Arthur, Xavier Belleville, Jean-Pierre Berthet, Jean-François Berthier, Nicole Blayrac, Jean-Pierre Bonifay, Pascale Bories, Lauriane Bourgue-de-Vecchis, Monique Bout, Marceline Brun, Nathalie Carot, Patrick Carry, Aline Chevalier, Evelyne Clapot, Pascale Crépin, Patrick Cubaynes, Savine Demarquette-Marchat, Virginie Dumas-Fillière, Sophie Galateau-Lepere, Nathalie Le Goff, Alain Margueron, Farès Orcet, Jacques Pastourel, Arnaud Renevey, Jean-Marc Roubaud, Alain Sanciaume, Kathy Stepak, Emmanuel Suffet, Emmanuelle Szerer, Monick Tapissier, Margaux Torres, Christian Tri, Ludivine Walter, François Zanirato.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité