Politique

MUNICIPALES À Bagnols/Cèze, Christophe Prévost propose « la démocratie participative »

La liste "Pour les Bagnolais, par les Bagnolais", conduite par Christophe Prévost (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Gilet jaune historique à Bagnols, Christophe Prévost (52 ans) se présente à la tête de la liste « Pour les Bagnolais, par les Bagnolais » et il l’assume : « Nous n’avons pas de programme. »

Pas de programme certes, « mais des propositions, et nous en avons beaucoup », poursuit-il immédiatement, avec un but : « mettre en marche la démocratie participative. » Alors la première proposition de la liste qu’il conduit, « une liste pas conventionnelle », précise-t-il, sera de mettre en place une plateforme pour lancer cette démocratie participative.

« Il s’agit d’une plateforme référendaire, aujourd’hui avec le numérique on peut le faire, et ça se fait dans d’autres pays », avance-t-il. Concrètement, « chaque Bagnolais à partir de 16 ans, qui vit, qui consomme, qui élève ses enfants ou qui travaille à Bagnols aura une carte avec un QR code sécurisé, et il y aura un endroit ouvert pour que les gens puissent d’exprimer sur un sujet donné pendant un temps donné, ainsi nous aurons le ressenti des gens en temps réel », développe Christophe Prévost. Pour compléter le dispositif, la tête de liste annonce aussi des tirages au sort par secteurs pour composer des ateliers chargés de travailler sur les sujets.

Et il veut le faire « sur tous les projets. Demander l’avis des gens concernés, c’est comme ça qu’on voit la démocratie », lance-t-il, tout en martelant que la liste qu’il conduit est « apartisane jusqu’au bout. Il n’y aura pas de coalition possible. » Car Christophe Prévost l’affirme, « on veut proposer quelque chose de nouveau, les autres sont sur les bases de l’ancien monde. » La liste refuse toutes les étiquettes, y compris celle de liste de Gilets jaunes. « C’est une liste de Bagnolais non encartés, avec dans ses rangs quelques Gilets jaunes », décrit-il.

Reste que la liste n’arrive pas les mains vides, et a, comme le dit Christophe Prévost, des propositions. Ainsi, la végétalisation de la ville et l’aménagement des bords de Cèze revient, tout comme la création « d’un observatoire du commerce, du logement et de la santé pour évaluer les besoins ou aider à l’implantation de commerces », avance-t-il. La liste veut également trouver de quoi occuper les jeunes, et réfléchit à un système de transport solidaire pour les aînés qui ne sont plus en état de conduire. « Nous faisons des propositions, mais nous attendrons aussi des Bagnolais qu’ils en fassent », ajoute le candidat. Y compris l’opposition : « Nous n’aurons pas d’opposition puisque leurs propositions on les soumettra aux Bagnolais. »

Reste que ce changement de paradigme peut effrayer quelque peu. « C’est faisable, c’est de la démocratie pure », martèle Christophe Prévost, qui affirme s’appuyer sur l’exemple de la commune de Saillans, dans la Drôme, qui a mis en place la démocratie participative, ainsi que « d’une dizaine d’autres villes de France. »

Une chose est sûre, si la liste est élue, « les gens, nous les mettrons à contribution », lance-t-il. S’il salue « le courage » de ses colistiers, dont l’âge va de 26 à 87 ans, Christophe Prévost l’affirme : « je n’ai pas 33 colistiers, j’en ai 18 000. » La liste « Pour les Bagnolais, par les Bagnolais », tiendra sa réunion publique le vendredi 13 mars à 18h30 à la salle multiculturelle.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La liste : Christophe Prévost, Nadine Domis, Michel Lapique, Catherine Da Luz Galego, Dylan Domis, Manon Sambucco, Serge Argillier, Anne-Marie Mannoni, Claude Prévost, Catherine Doucet, Laurent Contessotto, Isabelle Lapique, Thierry Prost, Jahida Abadli, Joseph Amblard, Valérie Taulemesse, Jean Bompuy, Christiane Deplanque, Christian Ruffino, Nathalie Barial, Mourad Hadjaj, Virginie Plaisant, Jean-Claude Lemaître, Nadine Maraone, Jean-Daniel Marcy, Pascale Dallot, Daniel Rivière, Odile Iacono, Robert Dahmani, Catherine Rola, Jean-Claude Girard, Patricia Fraise, Fabien Tarare.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

3 réactions sur “MUNICIPALES À Bagnols/Cèze, Christophe Prévost propose « la démocratie participative »”

  1. Orwell doit bien rire avec cette candidature tellement on nage en plein paradoxe là ^^

    Pour faire court je n’en citerai que 2 mais pas des moindres :
    – se prétendre apolitique mais faire une liste électorale
    – passer son temps à dénoncer la désinformation de BFM/RMC mais accepter qd même de passer dans l’émission de Bourdin

    1. Présenter une liste, c’est faire de la politique, cautionner le système. Tout l’inverse du mouvement des gilets jaunes qui le récuse et dont il n’a pas été particulièrement assidu. Et pourquoi se présenter si c’est par la suite consulter les citoyens via des referendums ? Quant à sa saillie disant qu’il a 18 000 colistiers, je pense que dimanche soir, il y aura deux zéros en moins dans les urnes. Généreusement, je parie 180 voix. Malheureusement celles qui vont manquer à une liste intéressante pour le débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité