Politique

SÉNATORIALES Le Parti socialiste se réunit ce samedi

À l’approche des élections sénatoriales de septembre, le parti examine les candidatures, ce samedi, en conseil fédéral. 

Pour l’heure, ils ne sont que deux. Deux candidats à l’investiture pour la liste (*) des sénatoriales. Un scrutin qui se déroule en septembre. En fin de semaine, la majorité des grands électeurs seront désignés au sein des conseils municipaux. Selon nos informations, le vice-président au Conseil départemental, Alexandre Pissas, et le militant nîmois Laurent Thomas ont déposé leur candidature. 

Historiquement à Gauche, la Droite en la personne de Jean-Paul Fournier a remporté un premier siège en 2008 puis un second en 2014 avec l’élection de Vivette lopez. Le Parti Socialiste, lui, n'a plus qu'un élu avec Simon Sutour qui a annoncé ne pas repartir pour un nouveau mandat. L’objectif du parti est donc de conserver son siège et, dans le meilleur cas, d’en obtenir un autre. 

Une mission délicate lorsque les deux premières villes du Gard ont le cœur à Droite et que la troisième ville, Bagnols/Cèze, a été remportée par le maire sortant avec le soutien de La République en Marche. 

* La liste paritaire se compose de cinq candidats. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité