Politique

SÉNATORIALES « Propice à la création de baronnies politiques locales » selon la France insoumise à Nîmes

Photo d'illustration DR

Dans un communiqué, la France insoumise à Nimes fait savoir qu'elle ne participera à l’élection des sénateurs et sénatrices au suffrage indirect de dimanche prochain qui selon elle est "réservée à quelques milliers d’élu.e.s locaux est une des caractéristiques antidémocratiques de la Vème République. Ce fonctionnement est propice aux cuisines électorales et à la création de baronnies politiques locales. Il génère l’abstention qui progresse à chaque nouveau rendez-vous électoral et rend le système représentatif de moins en moins crédible."

La France insoumise met en avant dans son programme le passage à une VIème république "véritablement démocratique qui mettra fin à ce type de scrutin de l'ancien monde."

Dans le Gard ne figure qu’une liste de gauche incluant le PS, le PCF et EELV "laquelle ne fait pas mystère de préfigurer ainsi les prochaines candidatures aux élections départementales et régionales en 2021" selon LFI.

La France Insoumise à Nîmes veut que puisse s’exprimer dans ces autres élections territoriales "la voix d’une liste de gauche antilibérale et écologiste pour faire face à l’urgence sociale et pour planifier les grandes bifurcations écologiques aujourd’hui indispensables."

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité