Politique

NÎMES Christian Bastid et Amal Couvreur en ont « assez de l’insécurité ! » au Chemin-Bas d’Avignon

Amal Couvreur et Christian Bastid (Photo Anthony Maurin)

Les coups de feu qui ont retenti au Chemin-Bas d’Avignon, à Nîmes, dans la nuit de dimanche à lundi provoquent la colère des deux conseillers départementaux du canton de Nîmes 2, Amal Couvreur et Christian Bastid.

« Assez de l’insécurité ! », lancent-ils comme un cri du coeur. « Nous ne pouvons, avec les habitantes et habitants de ce quartier, tolérer que s’installe un climat permanent d’insécurité. Le CBA n’est pas le seul quartier touché par ce phénomène », poursuivent les deux élus.

« Après le drame survenu en juin, avec le décès d’un jeune homme, les fermetures à répétition des écoles du quartier pour des faits d’intrusion, nous souhaitons que l’État et l’Académie aient une réaction significative pour protéger la population, les élèves, les enseignants. Ce sont les enfants qui sont les victimes collatérales de cette situation, il faut des moyens humains supplémentaires dans les écoles ! », réclament-ils.

Les deux conseillers départementaux estiment qu’« il y a urgence. Nous ne voyons, pour l’instant, que des mesures ponctuelles et insuffisantes mises en place. Nous réclamons plus de présence des gardiens de la paix et la création de commissariats pour assurer la sécurité et la paix dans ces quartiers. »

Ils se disent également prêts à « participer à toute initiative qui permettra de résoudre, enfin, le problème de l'insécurité dans nos quartiers » et appellent à « réunir toutes les parties prenantes, au CBA comme dans tous nos quartiers. Il est nécessaire d'écouter et de prendre appui sur la population et sur les acteurs associatifs. »

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

6 réactions sur “NÎMES Christian Bastid et Amal Couvreur en ont « assez de l’insécurité ! » au Chemin-Bas d’Avignon”

  1. Ces personnes, on les voit jamais, je suis certain que 60% personnes qui habitent au chemin bas d’Avignon, ne savent même ce qu’ils sont ou ce qu’ils font ! C’est tellement dramatique !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité