Politique

FAIT DU SOIR L’adjoint nîmois, François Courdil : « Ce que l’on vit au Chemin-Bas est choquant ! »

Nouvelle fusillade, dimanche matin, au Chemin-Bas d’Avignon. Depuis plusieurs mois, les quartiers populaires sont l'objet de violentes guerres de territoire liées à des trafics de stupéfiants. Le nouvel adjoint en charge de la "Politique de la ville", François Courdil, demande une intervention rapide de l’État.  

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “FAIT DU SOIR L’adjoint nîmois, François Courdil : « Ce que l’on vit au Chemin-Bas est choquant ! »”

  1. Comment çà c’est choquant ? depuis combien de temps dénonce-on aux autorités les faits et gestes de toute cette racaille……Mais non, nous exagérons surement

  2. Choquant pour lui aujourd’hui, mais choquant depuis 40 ans pour les habitants du Chemin Bas, de Valdegour et de Pissevin. Et les responsables d’il y a 40 ans, les politiques de l’époque, les Juges des enfants de l’époque, qui ont confondu pardon avec absolution, éducation avec laxisme et qui sont responsables du sentiment d’impunité dans lequel deux générations ont éduqué les jeunes délinquants d’aujourd’hui, dealers et djihadistes, ils en pensent quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité