A la uneActualitésPolitique

REMOULINS Visite du collège avant l’ouverture en janvier 2022

Pour respecter l’environnement, la société a misé sur les circuits courts pour transporter des matériaux. C’est le cas, pour le toit, des caissons d’isolation remplis en paille de riz de Camargue (Photo : Coralie Mollaret)
Ce vendredi matin sur le chantier du collège (Photo : Coralie Mollaret)

C’est avec son nouveau costume de sénateur du Gard que Denis Bouad, ancien président du Département, a visité le chantier de reconstruction du collège de Remoulins. 

« On n'est pas amants mais on aura fait un beau bébé ! », lance tout feu tout flamme Denis Bouad à Nathalie Nury, vice-présidente du Conseil départemental en charge des collèges. Le socialiste a de quoi se réjouir... C'est lui qui a relancé la construction du collège dès son arrivée à la tête du Département en 2015. Un projet vieux de 15 ans.

Ce vendredi matin, il n’était pas peu fière d’assister à cette visite du chantier par la société Eiffage*. D'après celle-ci, 60% du gros œuvre est réalisé. Chaque jour, près de 60 personnes s’activent sur les 6 000 m2 du chantier. À l'intérieur, la multitude d’étais attend encore que les dalles et autres murs soient coulés. Les dernières touches avant de passer à l'installation des cloisons, de l'isolation ou du carrelage.

D’un montant global de 25 M€, cette reconstruction devrait accueillir 634 élèves en janvier 2022. « Les locaux du collège actuel sont vraiment vétustes…», commente l’élue du canton, Muriel Dherbecourt, « il y a des toilettes à la turque. Certains jeunes attendaient même la pause entre midi et deux pour aller aux toilettes dans les restaurants du village. » Le nouveau maire, Nicolas Cartailler, est lui aussi ravi : « c’est un nouvel équipement de qualité pour notre village. »

Pour respecter l’environnement, la société a misé sur les circuits courts. C’est le cas pour les caissons d’isolation remplis en paille de riz de Camargue qui seront installés entre les poutres en bois (Photo : Coralie Mollaret)

L’avènement de ce bâtiment public aura donc été tumultueuse, entre les recours des habitants et la suspension par le préfet du permis de construire en raison d’un problème de zone inondable. Lors de la visite, les élus ont remarqué les pilotis qui maintiennent en hauteur le bâtiment, permettant à l’eau de l’écouler en cas d’inondation.

Reste à présent à s’occuper des équipements annexes au collège. Si l’établissement possède un gymnase, celui de la mairie aurait besoin d’une bonne réhabilitation, selon le maire. Problème, « avec un trou de 650 000€ dans les caisses de la commune », il va falloir partir à la pêche aux financements et continuer à faire de sérieuses économies… 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité