Politique

GARD L’Alliance écologiste indépendante, Cap 21 et Génération écologie se coordonnent pour les prochaines échéances

Image d'illustration (Photo : Anthony Maurin)

L’écologie politique, ce n’est pas qu’Europe écologie-les Verts : dans notre département, l’Alliance écologiste indépendante, Cap 21 - le rassemblement citoyen et Génération écologie travaillent ensemble en vue des prochaines échéances électorales.

Ainsi, les trois partis, respectivement présidés par Jean-Marc Governatori, Corinne Lepage et Delphine Batho, se sont regroupés en coordination en décembre dernier, « constatant la cohérence et la convergence de plus en plus grande entre nos trois organisations dans nos combats écologistes et pour la diffusion et la mise en application d’un projet économique et social résilient fondé sur les valeurs d’une République laïque démocratique et sociale », expliquent-ils dans un communiqué commun.

L’idée est aussi d’aller au-delà, en travaillant à la création d’un véritable pôle écologiste avec Europe écologie-les Verts, le Mouvement des progressistes et Génération•s, ce qui « constitue une étape essentielle vers la création d'une grande formation de l'écologie de gouvernement en France et ainsi permettre à l’écologie politique d’élargir son audience électorale et d’accéder aux responsabilités en France », estiment l’Alliance écologiste, Cap 21 et Génération écologie.

Suivant cette logique, « sans renoncer à leur autonomie ni aux règles de gouvernance qui leur sont propres, nos organisations décident de se coordonner notamment sur la stratégie électorale et politique des écologistes pour les élections locales et nationales, en particulier les élections régionales et départementales de 2021, ainsi que les élections législatives et présidentielles de 2022 », expliquent les trois partis.

Ils affirment également qu’ils « seront présents dans le département en soutenant lors des élections de juin prochain les candidatures de celles et ceux qui - membres de nos mouvements ou sympathisant.es - œuvrent tous les jours avec courage et conviction pour un autre modèle de vie et de développement dans un département qui souffre déjà trop de précarité, d’isolement, de pollutions et des conséquences du dérèglement climatique. »

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité