ActualitésEconomieGard

VERGÈZE Avec Memento Cloud, Nathan Richard lance « un blablacar de la sauvegarde de données »

Nathan Richard a créé la start up Momento Cloud. (photo Boris Boutet)
Nathan Richard a créé la start up Momento Cloud. (photo Boris Boutet)

Installé à Vergèze depuis deux ans, Nathan Richard, un ingénieur en informatique de 29 ans, a créé la start up Memento Cloud. Son objectif ? Proposer une alternative aux centres de données, plus connus sous l'appellation de data centers.  

Pour protéger ses données numériques, Nathan Richard mise sur le principe de l'économie circulaire. Une idée venue alors qu'il s'occupait de la sauvegarde de celles des ses parents commerçants. "Je me suis dit qu'on avait tous de la place sur les disques durs de nos ordinateurs qui ne nous sert à rien, explique-t-il. C'est de ce constat que m'ait venu l'idée de développer Memento Cloud : là où Blablacar propose de remplir les places libres des voitures, j'ai voulu exploiter les espaces non utilisés de nos disques durs." 

L'idée aussi, pour le jeune ingénieur, est de d'offrir une alternative aux data centers qui cumulent selon lui les inconvénients. "Ils centralisent toutes les données au même endroit ce qui n'est pas l'idéal en termes de sécurité, comme on a pu le voir avec l'incendie d'un bâtiment d'OVH il y a quelques semaines, souligne Nathan Richard. En plus du coût financier important pour les utilisateurs, il y a aussi une empreinte écologique non négligeable. Les data centers rejettent autant de CO2 que le secteur aérien avant covid." 

Garder la main sur ses données

Sa solution, développée à Nîmes et incubée par le BIC, fonctionne quant à elle sur la base de communauté de partage. "L'idée est que les employés d'une même entreprise ou les membres d'une famille mettent en commun une partie de l'espace de stockage qu'il n'utilisent pas, indique l'entrepreneur. Memento Cloud permet aussi aux utilisateurs de reprendre la main sur leurs données grâce à un système de chiffrage, là où les data centers sont pour la plupart situés en dehors de l'Union Européenne." 

"Le logiciel Memento Cloud permet aux participants d'accéder à une interface web et planifier des sauvegardes qui seront automatiquement réparties sur plusieurs ordinateurs pour maximiser la sécuritépoursuit-il. Le système s'adapte à la capacité de stockage des ordinateurs de chacun. Tout se passe en arrière plan : l'objectif est de ne pas impacter du tout l'utilisateur au quotidien."

Entré dans sa phase de commercialisation, Momento Cloud entend séduire particulièrement les particuliers et les petites entreprises. "L'avantage, c'est qu'il n'y a pas à payer de la capacité de stockage puisque les utilisateurs l'ont déjà, insiste Nathan Richard. Nous proposons simplement un abonnement qui permet de l'exploiter et de l'optimiser." 

Boris Boutet

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité