Bagnols-UzèsEconomieSociété

BAGNOLS/CÈZE Plus d’un million d’euros débloqués pour donner une nouvelle vie à la friche Carcaixent

L'arche Carcaixent devrait être partiellement détruite pour davantage ouvrir cet espace à l'orée du centre-ville et des Escanaux. (Marie Meunier / Objectif Gard)

À Bagnols/Cèze, beaucoup de projets profitent des subventions débloquées grâce au "Plan de relance". Le dernier en date : l'arche Carcarxeint. 1 035 172 € seront accordés pour la reconversion de cette friche. 

En effet, la commune de Bagnols/Cèze, inscrite dans le dispositif "Action coeur de ville", est lauréate de l'appel à projet "Recyclage des friches" parmi 440 autres dossiers en France. L'arche Carcaixent située aux confins du centre-ville et du quartier des Escanaux va donc bénéficier d'une enveloppe de 1 035 172 €.

Le projet vise à reprendre globalement cet îlot, lieu clé dans la reconfiguration du centre-ville. Les travaux permettront la réalisation d’un programme immobilier mixte comprenant une cité administrative, des cellules commerciales et de l’habitat représentant un espace de près de 5 000 m². Lors d'un point presse, le maire, Jean-Yves Chapelet, avait révélé les contours de ce projet que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Au niveau national, le Gouvernement a déployé, dans le cadre du "Plan de relance", un fonds de 300 millions d'euros pour financer les opérations de recyclage des friches. "La reconquête des friches constitue un enjeu majeur d'aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs croisés de maîtrise de l'étalement urbain, de revitalisation urbaine et, par conséquent, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers. Et la réutilisation de friches s’accompagne le plus souvent d’un surcoût nécessitant un soutien public", indique le député de la 3e circonscription du Gard, Anthony Cellier, qui a beaucoup œuvré pour le déblocage de ces fonds.

Ces deux appels à projets nationaux pour 300 millions d'euros ont connu un vrai succès. Au point que le Premier ministre et la ministre du Logement ont annoncé le 17 mai la mobilisation d'une enveloppe complémentaire de 350 millions d'euros pour la reconversion des friches. Tout cet argent va générer plus de 3 000 000 m² de logements, dont près d'un tiers de logements sociaux, et plus de 1 300 000 m² de surfaces économiques (bureaux, commerces, industrie...).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité