EnvironnementGardSociété

LE 7H50 de Florent Gulh : « L’agriculture et le tourisme sont liés à 100% »

Florent Gulh (photo Norman Jardin)
Florent Gulh a visité le Mas des agriculteurs (photo Norman Jardin)

Afin de mieux comprendre les spécificités de l’agriculture gardoise, Florent Gulh, directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF) de la région Occitanie, a visité, ce mardi, des structures agricoles dans notre département.

Objectif Gard : Quel était l’objet de votre visite dans le Gard ?

Florent Gulh : Je suis venu à l’invitation de la Chambre d’agriculture du Gard pour découvrir sur le terrain, ce que l’on traite dans nos bureaux à Toulouse et Montpellier. L’idée est de voir toute la diversité de l’agriculture et de l’alimentation dans la Gard. Il faut aller plus souvent sur le terrain pour expliquer ce nous voulons mettre en place, pour aider les agriculteurs en difficulté.

Que vous disent les agriculteurs gardois ?

Ils ont la passion du métier, mais ils sont très inquiets pour l’avenir avec le changement climatique et les règles qui évoluent entre l’urbanisme et l’agriculture. La crainte est aussi de ne pas trouver des jeunes pour reprendre les exploitations, c’est le sujet d'inquiétude numéro un.

Avez-vous des solutions à leur proposer ?

Il y a les aides à l’installation portées à la fois par la Chambre d’agriculture et les subventions de l’État et du Conseil régional. Sur les sujets des compétences, nous avons les capacités pour former les nouvelles générations ou même pour requalifier des personnes qui auraient perdu leur travail et qui seraient intéressées par les métiers de l’agriculture ou de l’alimentation.

Aujourd’hui les consommateurs veulent du local et du bio : une chance pour les agriculteurs ?

C’est un sujet qui a pris de l’ampleur pendant le confinement. La question de la rémunération des agriculteurs est aussi importante pour les consommateurs. Je rappelle également que alimentation de qualité n’est pas toujours plus chère.

À quoi ressemble l’agriculture gardoise en 2021 ?

Elle très dominée par la viticulture, mais elle a une grande variété de produits. C’est surtout une agriculture qui a su se tourner très tôt vers les consommateurs et elle ne le regrette pas.

Le tourisme est-il un allié de l’agriculture ?

L’agriculture et le tourisme sont liés à 100%. On a beaucoup de touristes qui redécouvrent le terroir et le bien manger et c'est vraiment la carte de visite d’agriculture gardoise.

Propos recueillis par Norman Jardin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité