Politique

VAUVERT Les pompiers veulent plus d’effectifs et des travaux dans leur caserne

Ce vendredi matin à Vauvert (Photo : droits réservés)

Le directeur du Service départemental d’incendie et de secours s’est rendu à la caserne des pompiers de Vauvert, dont une partie des agents était en grève ce matin. 

Une partie des pompiers de Vauvert sont montés au créneau. La raison ? Un manque d’effectif et des locaux vieillissants. « Nous n’avons plus d’eau chaude ni de chauffage, on dort dans des dortoirs à cinq personnes… », commente Laurent Tortosa, responsable du syndicat SUD à la caserne vauverdoise. Dans le viseur des grévistes également, un manque d’effectif : « nous sommes l’une des casernes les plus sollicitées du Gard avec un taux de sollicitation à 23% quand le seuil maximum fixé par le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) est de 20% ». 

Et de renchérir : « On est arrivé au maximum de nos possibilités ! Tous les problèmes mis bout à bout créent un manque de motivation de nos effectifs. Sauf qu’à la fin de la chaîne, il y a les gens qui ont besoin de nous », poursuit Laurent Tortosa. Concernant les travaux de la caserne, le SDIS a chiffré les travaux à environ 600 000€. Problème : « la caserne appartient toujours à la ville de Vauvert. Depuis quelque temps, le SDIS s’est fixé comme règle d’être propriétaire avant de procéder à des travaux. » 

Une rencontre est prévue, ce lundi, dans le bureau de Françoise Laurent-Perrigot, présidente du Conseil départemental du Gard. Le premier financeur des pompiers du Gard. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité