Publié il y a 1 an - Mise à jour le 15.02.2023 - Corentin Corger - 2 min  - vu 283 fois

TERRE DE CAMARGUE Hausse de l’énergie : les commerçants accompagnés

urgence énergie terre de camargue

Les chefs d'entreprise ont bénéficié de rendez-vous individualisé 

- Photo Corentin Corger

Avec la hausse du coût de l’énergie, la Communauté de communes Terre de Camargue a organisé une permanence « urgence énergie », dédiée aux chefs d’entreprise, en partenariat avec la CCI et la CMA du Gard. Des conseillers se sont déplacés à Aigues-Mortes pour aider ces commerçants à obtenir des aides ou à trouver des solutions pour faire baisser la facture d’électricité.

« L’objectif est d’amener du conseil sur le territoire et permettre aux entreprises de trouver des compétences pertinentes », résume Thierry Féline, vice-président de la Communauté de communes Terre de Camargue délégué au Développement économique, pour expliquer l’organisation de cette journée de permanence « urgence énergie », lundi dernier, à Aigues-Mortes. Au siège de la collectivité, deux référents, détachés par les deux chambres consulaires gardoises que sont la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) et la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), se sont rendus sur place rencontrer les chefs d’entreprise.

"Les artisans et commerçants n’ont pas que ça à faire de remplir des dossiers"

Ces derniers avaient pris rendez-vous sur la problématique actuelle de l’énergie. Une vingtaine de chefs d’entreprise ont fait le court déplacement pour obtenir la réponse à leurs interrogations. Les principales demandes tournent autour des dispositifs d’aides de l’État et le fameux bouclier tarifaire. Suis-je éligible ou non ? Les agents étaient donc là pour accompagner ces commerçants et artisans dans leurs démarches. « Les artisans et commerçants n’ont pas que ça à faire de remplir des dossiers, de perdre du temps et de l’argent. C’est intolérable ! Les services consulaires se doivent donc de les accompagner au mieux », assure David Gallo, élu de longue date et actuellement vice-président à la CMA 30.

urgence énergie terre de camargue
Thierry Féline, Isabelle Macip et David Gallo  • Photo Corentin Corger

Un rendez-vous physique avec un conseiller compétent, presque devant sa porte, telle était la volonté de cette initiative. Avant toute chose, le conseiller établit un diagnostic avec son interlocuteur avant d’entamer des démarches pour obtenir des aides financières. Et le but est d’aller encore plus loin en trouvant des solutions pour faire, à terme, des économies sur la facture d’énergie. « Il faut inciter les chefs d’entreprise à aller vers les chambres. Ce sont des démarches qu’ils n’osent pas faire alors qu’il y a des conseillers en énergie pour les accompagner. Je vois ma facture multipliée par dix, je prends mon téléphone et j’appelle à l’aide », insiste Isabelle Macip, élue à la CCI et gérante de Véga Voiles au Grau-du-Roi.

"Je ne me serais pas déplacé à Nîmes"

Du côté des artisans, l’opération est appréciée à l’image de Fabienne Parasme, directrice du Camping Bon Séjour, au Grau-du-Roi, dont l’activité ne redémarre qu’en avril : « Je suis venue pour savoir si j’ai bien fait les démarches pour le bouclier tarifaire. On s’est conditionné à cette hausse donc on a augmenté un peu nos tarifs. » Thierry Cure, boucher à Aigues-Mortes, a bénéficié d’un créneau pour obtenir des explications à la suite de la réception d’un courrier avant de retourner dans son commerce : « C’est une bonne idée car je ne me serais pas déplacé à Nîmes par manque de temps. Il faut prendre une demi-journée, c’est embêtant. » Les chambres consulaires ont prévu de multiplier ce type d’initiatives, du phoning a été mis en place et des agents se déplacent également directement dans les entreprises.

Corentin Corger

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio