Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 06.04.2024 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 177 fois

L’OEIL DANS L’OBJECTIF L'actualité de la semaine en images

La boule à neige, parenthèse alpine sous le soleil de Provence

- C. Graizzaro

Chaque samedi, à midi, Objectif Gard vous propose de jeter un œil dans le rétro et de revenir en images sur l'actualité de la semaine écoulée.

La boule à neige, parenthèse alpine sous le soleil de Provence • C. Graizzaro

PONT-DU-GARD Encore une belle édition pour Pâques au Pont. Alors que la journée de dimanche avait dû être annulée à cause des intempéries, les festivités de Pâques au Pont édition 2024 ont tout de même pu se tenir hier sous un soleil resplendissant. « Les parents pas loin des enfants, les enfants pas loin des parents, et on est partis pour la chasse aux œufs ! Attention, les sols sont détrempés, n'oubliez pas vos chaussures dans la gadoue». 

De nombreux véhicules sont encore dans l'eau, malgré les appels répétés de la mairie à les déplacer. • C. Graizzaro

BEAUCAIRE Le Rhône déborde, des véhicules évacués. Conformément aux annonces faites dans le week-end, le Rhône a bel et bien débordé à Beaucaire. Le Champ de foire, le Casino municipal, la Base nautique et le parking des Arènes sont touchés. La police municipale a dû faire appel à une dépanneuse pour évacuer les véhicules encore présents sur place malgré les appels de la mairie à les déplacer. La mairie avait diffusé l’alerte météo dès samedi soir, invitant les personnes ayant leur véhicule garé sur ces parkings à les déplacer. Appel répété dimanche, mais qui n’a pas toujours été pris en compte.

Khadija Aoudia, bâtonnière de Nîmes (deuxième en partant de la gauche)  • Photo Corentin Corger

Geôles du palais de justice : « Des conditions indignes » pour la bâtonnière Khadija Aoudia. Elle dénonce des lieux de détention étroits, vétustes, sans aération, lumière et chauffage. Ce mardi, un mouvement national des 164 bâtonniers des Barreaux de France a eu lieu pour contrôler les geôles des palais de justice. Ces lieux de détention où les personnes interpellées attendent plusieurs heures au moment de leur procès. Khadija Aoudia, bâtonnière de Nîmes, a dénoncé des « conditions indignes » de détention au sein du tribunal judiciaire de Nîmes. « L’absence de capacité à recevoir plus de 10 personnes. Pourtant, on dépasse largement ce nombre », a-t-elle d’abord mise en cause avant d’évoquer des murs délabrés, l’absence d’aération, de lumière, de chauffage et de dispositif d’évacuation rapide ainsi qu’un manque d’intimité pour notamment se rendre aux toilettes.

Corrida mixte de Los Espartales et Jandilla pour Diego Ventura, Jose Maria Manzanares et Alejandro Talavante (Photo Anthony Maurin)
Un peu de pluie pour le dernier toro de la corrida mixtre du jour  (Photo Anthony Maurin)

ARLES EN FERIA Une réussite malgré le temps. Novillada de Nuñez del Cuvillo, Gallon et Santiago Domecq pour Manuel Roman (oreille, silence et vuelta) et Marco Perez (salut, deux oreilles et silence) pour 3 000 personnens en tribune. Corrida mixte de Los Espartales pour Diego Ventura (oreille et silence) et Jandilla pour Jose Maria Manzanares (applaudissements et silence) et Alejandro Talavante (deux oreilles et deux oreilles) pour 7 000 personnes. Corrida de rejon de San Pelayo pour Pablo Hermoso de Mendoza (silence et deux oreilles), Léa Vicens (oreille et oreille) et Guillermo Hermoso de Mendoza (deux oreilles et oreille) pour 6 000 spectateurs. Corrida de La Quinta pour Juan Leal (deux oreilles et silence), Gines Marin (salut et silence) et Clemente (salut et oreille) pour 4 000 billets vendus. Soit en tout 31 000 spectateurs (avec les 3 000 de la course camarguaise et les 2 000 de la première novillada).

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio