Publié il y a 1 an - Mise à jour le 03.02.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 591 fois

UZÈS La tour Fenestrelle est-elle unique ? Réponse à travers une exposition

guillaume boccaccio uzès

Guillaume Boccaccio, responsable du label Ville d'Art et d'Histoire à Uzès, a imaginé cette exposition autour des tours et clochers ronds. 

- photo Marie Meunier

La tour Fenestrelle, joyau de l'art roman, est un des emblèmes de la ville d'Uzès. On dit souvent qu'elle est l'unique tour ronde de France. Guillaume Boccaccio, responsable du label Ville d'Art et d'Histoire, a voulu le vérifier. Et cela a même donné lieu à une exposition visible à la Maison du patrimoine d'Uzès (place Albert 1er).

Cela fait trois années que Guillaume Boccaccio a cette idée en tête. Il a commencé à la travailler en profondeur le sujet il y a un an. Il a effectué moult recherches pour savoir si des édifices comparables existaient en France et en Europe. "Il y a des tours qui s'en rapprochent, notamment des clochers circulaires en Alsace", indique-t-il.

Il a recensé aussi plusieurs campaniles cylindriques à Ravenne, en Italie. Sans oublier la tour de Pise, à laquelle la tour uzétienne est souvent comparée. Mais si on regarde bien, on voit que la tour penchée ne dispose pas de fenêtres mais de coursives bordées de colonnes. Il existe aussi un édifice à Cruas qui s'y apparente mais il s'agit d'un lanternon et pas d'une tour. L'art roman témoigne d'une grande diversité. 

La tour Fenestrelle a-t-elle eu une jumelle ?

Au total, Guillaume Boccaccio a réuni une quarantaine de photos de tours et de clochers français et d'Europe (issues de banques d'images libres de droit). Aucune n'est totalement identique à la tour Fenestrelle, qui aurait été bâtie à Uzès entre la fin du XIe et le milieu du XIIe. Mais libre au visiteur de se faire son propre avis. De dire si la tour Fenestrelle est vraiment unique ou pas.

Le vernissage de l'exposition a eu lieu mardi en présence du maire, Jean-Luc Chapon, et d'autres élus uzétiens.  • photo Marie Meunier

C'est aussi l'occasion aussi pour Guillaume Boccaccio de rappeler que la tour Fenestrelle a peut-être eu une jumelle par le passé. De l'autre côté de la cathédrale, il existe un escalier en vis de Saint-Gilles. Le même que celui de la tour Fenestrelle. "Cela laisse supposer qu'il y avait peut-être une deuxième tour ou qu'il y avait l'intention d'en construire une", explique le responsable. Le mystère reste entier puisqu'on ne dispose aujourd'hui d'aucun écrit évoquant une deuxième tour ronde. 

L'exposition "Fenestrelle et clochers ronds - Les clochers ronds du Moyen Âge en Europe" est visible à la Maison du patrimoine d'Uzès, jusqu'au 31 mai. 

Marie Meunier

Patrimoine

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio