Politique
Publié il y a 10 jours - Mise à jour le 24.01.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 392 fois

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Plan local d'urbanisme : les deux groupes minoritaires cessent leur recours

geneviève lepage anne daniel camille gavazzi morgan buisson

Les deux groupes minoritaires du conseil municipal de Villeneuve-lez-Avignon avaient uni leurs forces pour déposer un recours à l'été 2020 suite à la révision du plan local d'urbanisme (PLU). Deux ans et demi plus tard, ils ont décidé d'y mettre un terme. 

Les deux groupes minoritaires du conseil municipal de Villeneuve-lez-Avignon étaient contre certains points figurant dans la révision du PLU (plan local d'urbanisme) qui a été approuvée le 2 juillet 2020. C'est pourquoi "Villeneuve sociale, écologique et solidaire" et "Union citoyenne de Villeneuve" ont déposé au début de l'été 2020, un recours auprès du tribunal administratif de Nîmes pour demander l'annulation de la délibération. 

Deux ans et demi plus tard, les deux groupes décident de "mettre un terme au recours, en accord avec notre avocat", signifie Camille Gavazzi, d'Union citoyenne de Villeneuve. Il explique : "Ce recours était principalement lié à la destruction d'une partie des garrigues situées sur les hauteurs de la ville pour faire émerger la ZAC des Bouscatiers. Cette ZAC était défendue par la majorité mais c'est un projet combattu depuis 2006. Une pétition s'y opposant avait rassemblé plus de 2 000 signatures." Or, en septembre 2021, la municipalité et l'aménageur Nexity ont jeté l'éponge

"Cette victoire que nous avons offerte à Villeneuve et ses habitants nous a mené à reconsidérer l'intérêt de poursuivre notre recours en justice tel qu'il était posé, le principal sujet étant tombé de lui-même", justifie Camille Gavazzi. Les deux groupes d'opposition avaient aussi fait ce recours pour combattre la création d'un golf dans la plaine de l'Abbaye. Aujourd'hui, la structure est construite. "Dont acte. On fait confiance pour avoir une gestion intelligente", lance Morgan Buisson de la liste "Villeneuve sociale, écologique et solidaire". 

"La question de l'urbanisme à Villeneuve pose des soucis à un nombre croissant d'habitants"

L'autre point qui avait poussé les deux groupes à aller en justice, c'était la question de l'aménagement du Vallon des chèvres"C'est une zone submersible. On reste vigilant et on accompagne le collectif de riverains qui s'est monté dans leurs démarches", atteste Morgan Buisson. Les deux groupes minoritaires remercient les personnes qui avaient aidé à payer ce recours via un financement participatif. Ils ont informé le tribunal administratif par courrier en novembre dernier de leur décision. 

Même si cette action s'arrête, les élus d'opposition assurent qu'ils "n'abandonnent pas le combat" et qu'ils "relanceront une procédure similaire" si le sujet revenait sur la table. "La question de l'urbanisme à Villeneuve pose des soucis à un nombre croissant d'habitants. On est là pour les soutenir dans leur mobilisation, quand il s'agit de préserver des espaces naturels dans l'intérêt collectif", conclut Morgan Buisson.

Marie Meunier

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais