Publié il y a 15 jours - Mise à jour le 11.05.2024 - Anthony Maurin - 4 min  - vu 209 fois

NÎMES MÉTROPOLE N’oubliez pas le festival « Traditions et Afición »

Vainqueur du bolsin 2023, Valentin au paseo (Photo Archives Anthony Maurin).

Plusieurs animations gratuites sont à ne pas manquer dans les prochaines semaines.

Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)
L'affiche signée Laurent Arpinon (Photo Anthony Maurin)

C’est bien l’art de vivre à la nîmoise qu’essaie de vivifier Nîmes métropole. Les nouvelles générations sont là, mais ne connaissent pas toutes les us et coutumes du territoire. Nîmes métropole a ainsi décidé d’associer les principales fédérations et associations du monde taurin à la programmation des traditions.

Il s'agit de préserver et accompagner les traditions sur le territoire en version « soft » dans le redémarrage des activités taurines, d'accompagner les éleveurs et manadiers dans un projet de territoire pour lequel les communes sont fortement impliquées. 

Pour Gaël Dupret, membre du bureau communautaire de Nîmes métropole, délégué à la Culture, aux traditions et à la politique d’animation communautaire, explique : « Pour la quatrième fois, Nîmes métropole ouvrira tout au long de la saison les portes du toril à ce festival. Concours d’abrivado, tientas, courses camarguaises, roussataïo, bolsin taurin… Ces événements pour mettre à l’honneur une nouvelle fois les garants de cette culture qui fait du taureau et du cheval la matière de toutes les passions. »

Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)
Les élus Benjamin Giudi, Gaël Dupret, l'artiste Laurent Arpinon, Franck Proust et Eddy Valadier pour lefestival Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)

Et Franck Proust, président de l’agglo, de reprendre : « Nîmes métropole dans la modernité de ses missions, sait combien il est important de nourrir ses racines. Ce festival y contribue et, d’année en année, participe à la mise en lumière de nos traditions et du savoir-faire de ceux qui en sont les artisans. Festival itinérant de commune en commune populaire et gratuit, il met en émulsion les fédérations taurines, les manades et ganaderias ainsi que les éleveurs de chevaux de race Camargue. »

En effet, depuis avril et jusqu’à octobre, ce sont 22 communes de Nîmes métropole qui accueillent une manifestation pour le plus grand bonheur des petits comme des grands.

La finale du concours d'abrivado part des arènes et, après un virage à 90 degrés, se retrouve lancé devant le musée de la Romanité en diraxtion du boulevard Victor-Hugo (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Le concours d’abrivado se poursuit à Caissargues le 19 mai, à La Rouvière le16 juin, à Moulézan le 6 juillet, à La Calmette le 10 août, à Redessan le 18 août et à Montagnac le 29 août. La finale sera organisée à Nîmes le 12 octobre lors d’une journée spécialement dédiée à la bouvine.

Concernant les tientas pédagogiques, les rendez-vous sont pris à Dions le 15 juin, à Saint-Geniès-de-Malgoirès le 1er août, à Fons le 22 août et la finale est prévue le 23 août à Saint-Gilles.

Les courses camarguaises seront quant à elles organisée à Manduel le 21 août, à Saint-Chaptes le 21 août, et à Bouillargues le 14 septembre pour la finale.

Enfin, une roussataïo aura lieu à Sauzet le 12 mai, à Saint-Mamert le 6 juillet, à Sainte-Anastasie le 27 juillet, et à Gajan le 27 juillet.

Rappels

Le tirage au sort historique, présent dès la création du concours d’abrivado, a permis de sélectionner 21 manades qui accèdent aux sept qualifications programmées sur le territoire communautaire, en parcours ouverts et fermés. Trois manades par commune vont donc s'affronter pour l'honneur à l'occasion de ce spectacle taurin tant apprécié par le grand public.

Pour que l’abrivado soit belle et formée, les manades sont attentives à la préparation du travail, aux tenues traditionnelles, au harnachement « Camargue » des chevaux, à l’encadrement des taureaux tout au long du parcours par des cavaliers amateurs aguerris. Une dotation d’encouragement est également remise aux manades au cours des qualifications, pour les manades composées de 9/9 chevaux de pure race Camargue.

Vainqueur du bolsin 2023, Valentin au paseo (Photo Archives Anthony Maurin).

Cette année, des échanges avec des écoles taurines espagnoles auront lieu lors des tientas pédagogiques. Ainsi, les écoles françaises et espagnoles s'affronteront lors des tournois, en arènes portatives et en arènes classiques.

Une tienta est une épreuve de sélection qui oppose de jeunes apprentis toreros (novilleros) à des taurillons de moins de deux ans. La tienta permet aux ganaderias de mettre en valeur les qualités de leurs vaches avant leur retour au pré mais aussi d’évoquer leur métier au grand public. Cette année, le public participera aux sélections jusqu’à la finale à Saint Gilles, en votant pour ses apprentis toreros préférés.

Les communes recevant une tienta dans le cadre de la programmation ont la possibilité également de recevoir la projection d'un film sur la Camargue ou sur Nimeño II en partenariat avec l'union taurine « Lou Gandar » de Saint-Geniès-de-Malgoirès.

La Fédération française des courses camarguaises organise les courses camarguaises et fait appel directement aux manadiers et écoles taurines. Les courses sont commentées et expliquées au public, notamment les citations des primes et les rasets remarquables réalisés par de jeunes raseteurs en provenance de plusieurs écoles. La finale permet de retrouver les jeunes élèves sortis en qualifications ainsi que de sacrer le meilleur taureau de la saison.

Photo d'illustration d'une roussataïo. (Archives Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour finir, les roussataïo sont organisées par l'association des éleveurs de chevaux de race Camargue, qui organise au titre du stud book de la race, la manifestation Camagri au mas de la Cure. Chaque manifestation est commentée afin d’accompagner les spectateurs dans la compréhension du métier d’éleveur et du travail réalisé avec les chevaux de pure race Camargue.

Anthony Maurin

Société

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio