Nîmes Olympique
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 29.07.2016 - anthony-maurin - 2 min  - vu 155 fois

NÎMES OLYMPIQUE Face à Laval, les Crocos manquent d'appétit

Photo NO/DR

Photo archives © objectifgard.com / MA

Première journée de championnat de Ligue 2 aux Costières. Nîmes Olympique recevait Laval.

Il ne fallait pas avoir le syndrome du palindrome pour débuter ce championnat (Domino’s) Ligue 2 face à Laval. Après une seconde partie de saison 2015-2016 à la fantastique remontée, le grand chamboulement de l’intersaison ne devait pas trop déranger un groupe de Croco encore en rodage. Après l’échauffement et avant de rentrer aux vestiaires, l’équipe nîmoise s’est regroupée autour de Fethi Harek qui a galvanisé ses troupes.

Première action chaude après quelques prémices, Alioui reprend à l’entrée de la surface un ballon qu’avait laissé échapper Lionel Cappone lors d’une sortie au sol… Un défenseur met la tête et sauve les Tangos d’un but assuré (14ème). Après le quart d’heure de jeu, on a tout-de-même l’impression que le côté gauche nîmois est véloce et fonctionne très bien mais que les meilleures opportunités se décantent par la droite.

Trop d'approximation

Trop d’approximation dans le jeu court et les passes en profondeur mal dosées font que la formation nîmoise ne parvient pas à perforer le solide 4-1-4-1 lavallois. Sur une longue touche, Gaël Angoula trouve la tête d’un Rachid Alioui omniprésent sur le front de l’attaque mais sa déviation ne trouve aucun croco au rendez-vous… Dans la foulée, le néo-nîmois enveloppe une frappe à l’entrée de la surface mais le cuir file en sortie de but à droite du poteau (40ème).

Dans le temps additionnel, après un coup-franc d’Alioui, c’est Sissoko qui reprend de manière acrobatique un ballon qui s’envole finalement au-dessus du but du portier visiteur faisant frémir les gradins.

Le match devient rugueux

Mais c’est de retour des vestiaires que Fethi Harek, à cause d'un mauvais geste, brutal et sanguin sur Coutadeur, prendra un carton rouge et laissera ses coéquipiers finir la rencontre à 11 contre 10 à la 53ème. Le match devient chaud et les contact rugueux, l’arbitre semble un peu dépassé par les événements… Belle percée de Renaud Ripart, un temps relayé par Alioui avant que le ballon ne termine sa course dans les pieds de Sissoko qui dévisse (62ème). Première attaque placée du match.

Ripart des grands soirs pousse les Crocos vers l’avant et organise les assauts nîmois grâce à sa vitesse, sa couverture de balle et ses passes dans le bon tempo. Trente dernières minutes hachées par des fautes et une piètre qualité de jeu offert par les deux formations. Un premier match nul pour les Crocos qui se contenteront de ce premier petit point!

Fiche technique :

Spectateurs : 5678.

Score : 0-0.

Arbitre : M. Florent Batta

Cartons jaunes : Thioub (20ème), Azouni (25ème), Mukiele (34ème), Zeoula (42ème), Angoula (63ème), Savanier (68ème), Quintin (80ème  + 86ème), Dembele (90+2).

Carton rouge : Harek (53ème), Quintin (86ème).

Conditions : ciel dégagé, vent faible, pelouse en mauvais état.

Nîmes Olympique : Michel (cap) – Angoula, Marin, Harek, Diabaté – Ripart, Azouni (Valls 71ème), Savanier, Thioub (Paquiez 56ème) –Sissoko (Déprés 89ème), Alioui. Remplaçants : Metro, Fabre et Déprés. Entraîneur : Bernard Blaquart.

Laval : Cappone – Mukiele, Appindangoye, Couturier, Quintin –Monfray – Malonga (N’Diaye 68ème), Alla (cap), Coutadeur (Dembele 84ème), Zeoula (Perrot 87ème) - Kone. Remplaçants : Hautbois, Etinof. Entraîneur : Denis Zanko.

Anthony Maurin

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais