Nîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE – SM CAEN : On prend les mêmes et on recommence ?

Hier, les crocos à l'entraînement font un petit match en trois touches de balle

La réception du Stade Malherbe de Caen, aujourd’hui à 18h45 aux Costières, ne devrait pas être une partie de plaisir pour les crocos. Fraîchement relégués de ligue 1 en ligue 2, les normands n’ont pas l’intention de s’éterniser dans cette division. Et pour cela, il leur faut prendre des points. Aussi bien à domicile qu’à l’extérieur. Pour le moment,  Caen est plutôt sur une bonne dynamique. En quatre matchs, les Caennais en ont gagné deux à domicile – dont un retentissant 4-0 lors de la dernière journée face à Clermont - pour un nul et une défaite à l’extérieur. Les joueurs de Patrice Garande, cinquième du classement à l’heure actuelle, ne viennent donc pas à Nîmes pour faire de la figuration.

Face à eux, les Nîmois, qui se sont mis en confiance à Sedan vendredi dernier (victoire 3-2), comptent bien gagner pour la première fois cette saison sur leur pelouse. Hier, à la sortie de l’entraînement, Victor Zvunka envoie un message à l’équipe adverse : « C’est à Caen de craindre le déplacement à Nîmes ». Pour cela, les joueurs se donnent à fond lors de cet entraînement en fin de journée. Ils alternent entre accélérations sur des petites distances, petits matchs en trois touches de balle ou combinaisons sur les corners. Le coach semble satisfait de son groupe : « Avec cette victoire à Sedan, on a pris le bon wagon. Maintenant, le plus important est de confirmer. Il va falloir être à notre meilleur niveau. On ne peut pas s’endormir parce que le plus dur arrive. Enfin, c’est très important de prendre les trois points parce que ça nous permettrait de recoller avec pas mal d’équipes ». Et pour prendre les trois points, Victor Zvunka a deux recettes. D’une, il conserve le même groupe (hormis la blessure de Koné - lire ci-dessous) parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Et pour la deuxième, il la suggère directement aux supporters : « Il faut que les gens dans le stade soient le douzième homme, qu’ils vibrent avec nous et qu’ils nous portent ». Les joueurs devraient s’occuper du reste.

Les groupes :

Nîmes :

Pour cette rencontre, Victor Zvunka devra se passer de Seydou Koné, blessé aux adducteurs. Hier soir, le coach hésitait toujours entre Steve Haguy ou Renaud Ripart pour le remplacer bien que sa préférence allait vers Steve Haguy.

Merville - Al Shaïbani, Poulain, Gragnic, Stosic, Parpeix, Robail, Bénézet, Ogounbiyi, Haguy ou Ripart, Amewou, Thibault, Hsissane, Bouby, Carlier, Benyahia.

SM Caen :

Perquis - Calvé, Wagué, Sorbon, Guerreiro - Seube, Moulin - Nabab, Fajr, Cuvillier – Duhamel, Bosmel, Pierre, Leca, Kebano, Poyet.

 

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité