Nîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE – FC ISTRES : On remet ça ?

Le mardi 11 décembre 2012, les joueurs nîmois entamaient une belle série. Ce jour-là, ils recevaient Châteauroux et s’imposaient 2-0. Depuis, les crocos n’ont fait que gagner sur leur pelouse. Soit cinq victoires en cinq matchs. Aucune équipe n’a fait aussi bien en Ligue 2 cette année. Alors, forcément, les supporters commencent à s’habituer. Ils prennent plaisir à voir les rouge et blanc dominer aux Costières, à voir des crocos mordants inscrire toujours deux buts par match au minimum. Comment ne pas souhaiter que cette belle série nîmoise continue ce soir ? Surtout quand, au classement, l’adversaire du jour, nos voisins d’Istres, sont à dix points derrière et à la douzième place.

Une victoire face à Istres présenterait beaucoup d’avantages. D’une, ce serait l’occasion pour les joueurs de Victor Zvunka de prendre leur revanche sur les istréens, vainqueurs 2-0 à l’aller (relire notre article). Ce jour-là, les crocos étaient tombés sur un redoutable Guy Roland Niangbo et les joueurs de José Pasqualetti flirtaient alors avec le haut du classement. Comme Nîmes aujourd’hui.

De deux, une victoire face à Istres donnerait 43 points aux nîmois, soit le nombre de points - à priori - suffisants pour se maintenir en Ligue 2. En gagnant ce soir, Nîmes assurerait son maintien à 13 journées de la fin. De quoi jouer les matchs à venir avec sérénité.

Enfin, une victoire ce soir permettrait de préparer au mieux le délicat déplacement à Guingamp, lors de la prochaine journée, samedi 2 mars. A ce jour, Guingamp, troisième, compte cinq points d’avance sur les nîmois et les bretons se déplacent à Auxerre ce soir. On compte sur les crocos pour faire le boulot et ne pas accentuer l’écart avec le troisième. Et même, en cas de résultats favorables, de le réduire…

Le groupe nîmois :

Merville, Al-Shaïbani, Sidibé, Poulain, Boche, Fanchone, Hsissane, Bouby, Ogounbiyi, Gragnic, Benezet, Nouri, Koné, Robail, Amewou, Haddou.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité