Politique

NÎMES 2014. La liste Dumas/Fayet pas encore déposée en préfecture…

L'aérodrome de Nîmes Courbessac (Photo Archives Anthony Maurin).
Préfecture du Gard. D.R/
Préfecture du Gard. D.R/

Contrairement à ce que nous avions annoncé, l'équipe de la liste d'union à gauche Dumas/Fayet (lire ici) pour les municipales à Nîmes ne s'est pas encore rendue en préfecture... Pourtant, peu après midi, l'accord semblait ficelé.

Selon une source proche de la canditate Front de Gauche, les accords négociés entre les deux formations politiques devraient au départ laissé à la socialiste Françoise Dumas la tête de liste. La communiste Sylvette Fayet qui occupe la troisième place de la liste, serait vouée à devenir première adjointe en cas de victoire. Concernant les conseillers municipaux : 31 seraient socialistes et 24 issus du Front de Gauche.

En fin d'après-midi, une conférence de presse conjointe devrait se tenir avec Françoise Dumas et Sylvette Fayet... L'heure n'a toujours pas été fixée.

 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

7 commentaires

  1. A bon c’est une liste ça…… On voit qu’ils ont longuement travaillé ensemble pour établir un projet. Au fait mais où est-il ce projet ? Ah oui je sais : Battre le droite. Avec ça on gère pendant 6 ans, ça devrait suffire pour gérer une ville !!!!!! Restons sérieux, le front va rester à 20% le reste à ce partager entre Fournier et Dumasfayet et consort. D’un côté une liste unie qui propose un vrai programme réfléchi et qui ne fait pas de tripatouillage électoral de dernière minutes pour sauver quelques meubles, et de l’autre un liste socialo-fronto-gaucho-verso-communiste, on sait plus bien comment l’appeler tant il y a de division et pression, de desamour, de reniement, d’avalement de couleuvre plus grosses les unes que les autres. Bref VOTONS pour FOURNIER.

  2. ha ha ha ha ha ha ha ha
    Elles ne seront pas à la mairie de Nîmes, mais pour « Rire et chanson » elles ont leurs chances.

  3. Uns soi-disant « social démocrate » revendiquée qui annonce que le poste de 1er adjoint sera dévolue à la dernière communiste stalinienne de Nîmes, tandis que le pauvre Jean-Pau Boré et ses milliers d’électeurs sont passés par pertes et profits, l’électorat de gauche est cocu et n’aura plus le choix dimanche qu’entre l’abstention ou le vote nul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité