Société

BAGNOLS Un chantier éducatif rénove le réfectoire des services techniques

Les jeunes du chantier et les acteurs associatifs autour du maire (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les jeunes du chantier et les acteurs associatifs autour du maire (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« On a refait les peintures, les plinthes, on a enlevé les anciennes et on en a mis en bois qu’on a repeint, on a changé le placo du mur et de la cuisine. »

Mustapha, 20 ans, fait le tour du propriétaire devant le maire de Bagnols Jean-Christian Rey et un parterre d’élus, énumérant les travaux que lui et trois autres jeunes bagnolais âgés de 18 à 21 ans ont réalisé dans le cadre d’un chantier éducatif au réfectoire des services techniques municipaux.

« On ne fait rien sans eux, on n’a pas de baguette magique »

Trois semaines de travail ont été nécessaires pour rénover cette salle, qui était, d’après Gilbert Champetier des services techniques, « pourrie. » Un travail supervisé par l’association Présence 30 et accompagné par Riposte au encore la Mission Locale Jeunes, pour remettre le pied à l’étrier aux jeunes éloignés de l’emploi.

« Ce sont quatre jeunes qui étaient dans pas mal de difficultés, explique Aïcha Bouziouane, de Présence 30. C’était pas évident, certains ne font rien depuis des années. » Le chantier leur permet de reprendre un rythme, « les faire travailler tous ensemble ça va vraiment les aider, faire avancer les choses pour eux », poursuit Aïcha Bouziouane, qui a supervisé trois chantiers cette année sur Bagnols. Parallèlement au chantier, les quatre jeunes ont suivi plusieurs ateliers à la Mission Locale, sur la mobilité, le montage de bureaux de vote ou encore les CV.

Aujourd’hui, les quatre jeunes ont des perspectives. Ainsi, Hamza sera sur un autre chantier bientôt, et reste accompagné par une conseillère, Adrien, le benjamin du groupe, est en lien avec la Mission locale et vise une formation qualifiante dans le secteur de la logistique, Mustapha va être aidé par la Mission locale pour trouver un logement à la frontière suisse, où il avait trouvé un travail avant de devoir revenir faute de logement et Imad, qui hésite encore entre la plomberie et l’électricité, s’est positionné sur le dispositif Garantie Jeunes.

« On est fiers de vous, leur a lancé le maire. On met des moyens à disposition parce qu’on croit en vous, on le fait car c’est de l’investissement. Vous êtes une vraie richesse. » Et aider, accompagner, ne veut pas dire assister, rappelle Aïcha Bouziouane : « on ne fait rien sans eux, on n’a pas de baguette magique. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité