Economie

PONT-ST-ESPRIT Commerce local : Bouge ta ville se bouge

La conseil d'administration de Bouge ta Ville Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La conseil d'administration de Bouge ta Ville Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La conseil d'administration de Bouge ta Ville Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’association de commerçants spiripontains se relance en annonçant une série de nouveautés, dont une carte « achats gagnants ».

« Cette carte, c’est dépenser 5 euros pour en gagner 20 » : le président de Bouge ta Ville Pont-Saint-Esprit Thierry Dusautoir résume la nouvelle carte lancée par l’association par ce qui s’apparente à un slogan.

Une carte, une embauche et un journal

C’est que cette nouvelle carte, qui est donc dès à présent vendue chez les adhérents de l’association, permet au consommateur qui fait ses achats chez les commerçants locaux adhérents à Bouge ta Ville de bénéficier au bout de 10 achats chez 10 commerçants différents d’un bon d’achat de 20 euros à dépenser chez ces mêmes commerçants.

« Et les adhérents proposent des remises ou des produits supplémentaires aux détenteurs de la carte, précise Thierry Dusautoir. Par exemple, pour l’achat d’une bouteille de vin à l’unité, il bénéficiera du prix de la bouteille au carton. »

Pour l’heure, la carte sera valable chez les 35 adhérents de l’association qui participent à l’opération. Un chiffre qui pourrait croître rapidement, puisque l’association a embauché une chargée de commerces, « pour démarcher les commerçants et les professionnels », explique Thierry Dusautoir.

En plus de tout ça, l’association a décidé de mettre le paquet au niveau communication. Ainsi, un nouveau site internet a été lancé, avant un journal prochainement. « Ce sera un journal trimestriel d’informations économiques, il sera diffusé chez les adhérents », présente le président. Le journal contiendra des informations sur les chambres consulaires, le domaine juridique, le RSI, l’emploi ou encore les projets économiques. « Le but est aussi d’aller à la rencontre des professionnels, poursuit Thierry Dusautoir, de discuter des problèmes rencontrés et de ce qui pourrait être mis en place. » Premier numéro mi-décembre.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité