A la unePolitique

LE 7H50 de Jean-Michel Perret : « On ne va pas cracher sur les 350 emplois de la prison ! »

Près d'Alès, le deuxième terrain susceptible d’accueillir la nouvelle prison du Gard se situe à Saint-Hilaire. Un lieu jusque-là tenu secret… Explications avec le maire de la commune, Jean-Michel Perret.

 

Le maire de Saint-Hilaire-de-Brethmas, Jean-Michel Perret, hier soir lors de la cérémonie des voeux (Photo Tony Duret / Objectif Gard)

Objectif Gard : Pourquoi tant de mystère sur le choix du deuxième terrain dans l'Agglo d'Alès ?

Jean-Michel Perret : D’abord c’est un plan B… Il y a plusieurs semaines, la sous-préfecture, l’agglomération et les députés d’Alès m’ont contacté pour évoquer cette seconde possibilité. Avec le pataquès que j’ai fait pour le golf, ils se sont dits qu’il valait mieux avoir mon aval avant d’aller au ministère de la Justice. Ensuite, je n’allais pas crier sur tous les toits que la commune était susceptible d’accueillir la maison d’arrêt... Les prisons font hurler certains administrés qui n’ont pas envie que leur ville soit identifiée à une prison.

Où est situé précisément ce terrain ?

Il est dans une zone totalement inhabitée et éloignée de tout. Il est à la limite des communes de Saint-Privat-des-Vieux et d’Alès, à proximité de la zone industrielle et artisanale "Pist Oasis." Ce terrain d'une dizaine d'hectares est actuellement classé en zone naturelle (*). Il appartient à une famille d’agriculteurs. D'ailleurs, je crois savoir que des discussions sont amorcées avec elle.

Y-a-t-il un lien avec l’ancien projet du golf ? Un deal avec le maire d'Alès ? 

Absolument pas ! Ce projet est à trois ou quatre kilomètres du golf. Il n’y a eu aucun deal avec le maire d’Alès et président d’Agglo, Max Roustan ! Si je suis favorable au projet c’est d’abord d’un point de vue civique et citoyen. Mais aussi économique : on ne va pas cracher sur les 350 emplois que cette nouvelle prison permettrait de créer !

Qu’est-ce que ce projet rapporterait à Saint-Hilaire ?

Rien d’un point de vue fiscal. La commune n’encaissera ni taxe d’habitation, ni taxe foncière puisqu’il s’agit d’un établissement public. J’aurai juste les emmerdes éventuellement… (rires) Comme je vous l’ai dit, c’est important d’un point de vue civique et économique avec les retombées que peut générer l’activité carcérale sur notre bassin.

Quel message souhaitez-vous faire passer à vos administrés ?

Ce type de projet n’a pas bonne presse. Mais c’est aussi ça, avoir le sens des responsabilités. Quand on est élu, on pense à son bassin et à tout ce qu’il s’y rattache. Je ne pense pas à mon avenir personnel. Ma profession n’est pas d’être élu. Le terrain est à 1,5 km de toute habitation. On ne peut pas dire que ça va déranger. D’ailleurs, la majorité de mes administrés ne savent même pas que ce terrain, qui est à 100 mètres d’Alès et de Saint-Privat, se trouve sur notre commune. Après, j’émets juste un souhait : que la prison ne s’appelle pas « prison de Saint-Hilaire. » Ce n’est pas très flatteur… Regardez ce que Fresnes suscite dans l’imaginaire collectif !

Propos recueillis par Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Le PLU (Plan local d'urbanisme) de la commune est actuellement en cours d’élaboration. 

Lire aussi : TOP/FLOP POLITIQUE Perret au sommet, Lachaud souffre avec Tango

FAIT DU JOUR Le hold-up nîmois pour récupérer la prison d’Alès

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

7 réactions sur “LE 7H50 de Jean-Michel Perret : « On ne va pas cracher sur les 350 emplois de la prison ! »”

  1. Non mais on crois rêver les emplois il y en avait avec le projet du golf!
    Bizarrement cela ne gêne plus personne que du béton remplace les espaces verts pour la culture bio de me Perret!
    Sans compter sur les réseaux elec, telecom, égout etc qu’il va falloir acheminer …..
    A mon sens il faudrait faire voter les habitants des communes concernées avant de se positionner sur le projet .

    1. La ZAD immobilière golfique c’était 360 hectares naturels condamnés pour 80 emplois hypothétiques dont 55 sur un hôtel ce qui était totalement illusoire selon les commissaires enquêteurs. C’était un projet déficitaire et non d’utilité publique mais privée voire affairiste.
      Ici on ne peut nier l’utilité publique par contre il est bizarre que l’on n’ait pas cherché à réhabiliter des friches industrielles dans le secteur Ales-Besseges-La Grand Combe avant de bétonner 10 hectares.

  2. Effectivement de nouvelles s prisons sont malheureusement indispensables vu le niveau d’entassement des prisonniers qui font de la France l’un des derniers pays d’Europe. Cette honte est même pointée par l’Europe. Il s’agit donc d’une utilité publique contrairement à des projets inutiles parfois imposés.
    Le secteur envisagé est effectivement une zone naturelle à la conjonction des trois communes (Ales, St Privat, St Hilaire) mais par contre il n’est pas 1,5 km des premières villas comme le prétend le maire. Il suffit de jeter un coup d’oeil sur la carte. On peut largement diviser par trois.
    On a du mal à croire qu’il n’y ait pas sur l’Agglo d’Alès des friches industrielles pour récupérer les hectares nécessaires sans bétonner des zones industrielles.

    1. C’est dommage de condamner une zone naturelle pour ce genre d’objectif !
      Gardons un peu de nature dans cette agglo qui ne cesse de s’agrandir dans le bétonnage !
      Les espaces naturels sont si peu nombreux, garder un peu de ces endroits libres de toutes interventions humaine !

  3. Pas de référendum pour cette réalisation? la vie democratique sur St Hilaire varie selon l’humeur du Maire; pas de concertation non plus pour le permis d’aménager d’un ensemble de 30 constructions a vocation touristique sur une zone agricole de 30 HA definie dans le PADD comme telle; il est vrai que les propriétaires concernés par ces deux projets ont les faveurs du maire, la zone naturelle dont il est question pour la prison est la propriété d’autres parcelles devenues constructibles dans le futur PLU!!tiens tiens, vous avez bizarre?

    Curieusement aussi lors du dernier CM la question de la prison a été posée, reponse évasive du maire; on a l’impression d’être revenu au bon temps de Gérard Roux et Jacques Buéno;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité