FootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le Paf-Paf et le 4-3-3

Ce mercredi, Bernard Blaquart a testé un système avec trois milieux de terrain.

Renaud Ripart tente une frappe sous les yeux des gardiens de but (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Lors de la séance d’entraînement de ce mercredi matin, un onze constitué de possibles titulaires en Ligue 1 était positionné en système 4-3-3.

« Pendant 20 minutes, les Croates nous ont fait mal ! » Trois jours après, la finale de la Coupe du monde est encore sur toutes les lèvres, y compris sur celles des supporters Nîmois présents à la Bastide, ce mercredi. Un petit garçon observe les gardiens de but et il demande : « Il n’est pas là Hugo Lloris ? ». Bien sûr le capitaine de l’équipe de France n’est pas présent mais Nîmes ne manque pas de joueurs à son poste. Avec Bernardoni, Dias, Valette, Sourzac et Marillat, le club est bien fourni. Les deux derniers nommés ont un bon de sorti et Marillat concède que concernant son cas , « ça bouge ! ça bouge ! ».

Alakouch, Alioui, Harek, Guillaume et Savanier manquaient à l’appel

Du coté des joueurs de champ, il manquait du monde. Alioui se contentait de trottiner. Fethi Harek, victime d’un décollement aponévrotique du fessier, n’est pas près de reprendre. Sofiane Alakouch (foulure à une cheville), Baptiste Guillaume (coup à l’os d’un orteil) et Teji Savanier (fatigue générale) étaient quant à eux ménagés. Rien de grave pour ces trois-là, ils devraient retrouver le terrain ce jeudi.

Les Crocos travaillent devant les buts (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Après l’échauffement, Bernard Blaquart a organisé une petite opposition, les jaunes en 4-3-3 (ou 4-1-4-1) composé de joueurs fortements pressentis pour être titulaires en Ligue 1, contre les rouges (en 4-4-2). Même si ce système était conditionnée par les nombreux absents, il est  rarement utilisé par l’entraîneur Nîmois qui lui préfère le 4-4-2. Mais, comme la saison dernière, ce dispositif avec trois milieux de terrain, constituera peut-être un plan B cette année.

Des probables titulaires en 4-3-3

Chez les jaunes, la défense centrale était composée de Briançon et Lybohy, à gauche se trouvait Miguel et à droite Landre. Devant la défense était positionné Bobichon. En milieu centre on retrouvait Diallo et Valls. Dans le secteur offensif Bouanga occupait le couloir gauche et Ripart le droit, Bozok étant placé en pointe de l’attaque.

L’équipe rouge, qui évoluait sans gardien de but, était la suivante : Ben Amar, Guessoum, Paquiez, Sainte-Luce – Thioub, Hsissane, Valdivia, Vlachodimos – Depres, Denkey.

Baptiste Valette dans ses œuvres (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

En fin de séance, une partie de l’effectif a travaillé la précision des passes avec Jerôme Arpinon. De l’autre côté du terrain, Ben Amar, Bozok, Denkey, Depres, Ripart, Thioub, Valls et Vlachodimos, étaient pris en charge par Bernard Blaquart.

Le technicien Nîmois faisait bosser ses joueurs sur l’efficacité offensive. « Paf-Paf ! Paf-Paf ! » criait énergiquement le coach pour rythmer les une-deux et les frappes aux butsAprès presque deux heures de ce régime, les Crocos ont mis un terme à la séance. Ils retrouveront le chemin de la Bastide, ce jeudi matin.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité