Politique

NÎMES Pour Daniel Richard, « « choisissons Nîmes » plutôt que Jean-Paul Fournier »

(Photo Anthony Maurin).

Après l'annonce de la candidature de Jean-Paul Fournier pour un quatrième mandat, les réactions sont nombreuses... Surtout à gauche. Après Catherine Bernié-Boissard et les communistes, c'est Daniel Richard, candidat "Europe Écologie Les Verts" qui s'exprime.

"Au terme d’un suspense insoutenable qui a tenu en haleine la planète entière, la grande nouvelle est enfin tombée : Jean-Paul Fournier est candidat à Nîmes pour un 4e mandat consécutif. Ainsi, l’ex-sénateur et toujours maire, qui a fait en près de 20 ans de très jolis trottoirs, de coûteux musées, des zones commerciales à foison et des tonnes de béton, au point de conduire les finances de la ville au bord du gouffre, nous propose-t-il de refaire avec lui un pas en avant. C'est-à-dire de tomber plus bas encore. Pour ce qui nous concerne, nous préférons évidemment qu’il le fasse seul, ce pas en avant. Et qu’il le conduise hors de la mairie dès le 22 mars 2020. Car, sur la base de son bilan, et pas seulement à cause de la situation financière désastreuse de la ville et de son agglomération, les Nîmoises et les Nîmois n’auront pas d’autre choix que de le prendre au mot sur son slogan de campagne : « choisissons Nîmes. » Oui, « choisissons Nîmes » plutôt que Jean-Paul Fournier. Car choisir Nîmes, c’est choisir le seul projet capable de mettre cette ville sur les bons rails, de développer l’emploi local, de faire face à l’urgence sociale et climatique… Bref, le seul projet à même de bâtir « Nîmes en mieux » : celui porté par Daniel Richard et son équipe. Quant à Jean-Paul Fournier et Yvan Lachaud, responsables de notre dégringolade dans tous les palmarès, de notre rang de 6e ville la plus pauvre de France, de notre 30e place sur 30 pour l’attractivité et l’emploi, de notre dynamisme économique en berne, de l’accroissement de la pollution atmosphérique… Nous leur conseillons de faire comme à leur habitude : ne prendre strictement aucun risque vis-à-vis de leur situation personnelle et faire immédiatement valoir leurs droits à la retraite, qui menacent effectivement de se réduire à quelques points. Alors oui, une nouvelle fois, « choisissons Nîmes » et, ensemble, faisons « Nîmes en mieux » ; faisons enfin de « Nîmes, une ville nommée désir », avec Daniel Richard."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “NÎMES Pour Daniel Richard, « « choisissons Nîmes » plutôt que Jean-Paul Fournier »”

  1. Monsieur RICHARD sort sa sulfateuse, et allume tout le monde. Sur certains points, on pourrait le comprendre. Mais de la à le suivre, il y a un grand pas. Où était-il lors de la marche pour le climat? Où était-il lors des derniers conseils municipaux et communautaires? Nous voyons bien qu’il n’a rien à dire sur Magna Porta, ou sur les transports en commun.

    Les seuls qui aujourd’hui parlent de développement durable ou de protection des zones agricoles (et par voie de conséquence de protection des espèces protégées) sont dans les rangs de l’opposition aux deux conseils. Le reste n’est que gesticulation opportuniste de la part d’un candidat qui présente de beaux états de service, certes, mais qui est complètement déconnecté de la réalité Nîmoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité