Politique

ALÈS AGGLO Prison, pub dans le métro et Jean Castex… Les autres sujets du conseil communautaire

Les élus d'Alès Agglomération hier soir. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les élus d'Alès Agglomération hier soir. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier soir, il n’y a pas eu que l’élection du président Christophe Rivenq à la tête de l’Agglo d’Alès (relire ici). D’autres sujets ont été abordés…

La prison de Boisset-et-Gaujac

Lors de son discours présentant les grands axes qu’il souhaite donner à son mandat, Christophe Rivenq est revenu sur le projet de construction d’une prison à Boisset-et-Gaujac : « L’État, par deux gouvernements successifs, a décidé d’implanter un centre pénitentiaire sur le territoire d’Alès. Mais l’Agglo n’a jamais proposé de site. Seul le maire d’Alès l’a fait avec un terrain au-dessus du crassier. Si l’on n’accepte pas ce projet, il ira à Nîmes. […] Soyons zen, discutons, mais par pitié engageons nous tous pour ce projet », lance-t-il aux élus.

Pour justifier cet engagement, le nouveau président de l’Agglomération avance plusieurs arguments : le maintien du tribunal de grande instance à Alès, un investissement de 180 millions d’euros, les retombées économiques liées à la présence des familles, le renforcement des forces de l’ordre… Des arguments loin d’être partagés par une partie de la population de Boisset-et-Gaujac réunie en association (relire ici). « La population sera interrogée », promet-il.

Campagne dans le métro

Souvenez-vous, début juin, suite à la crise du covid-19, la ville d’Alès profitait des prix au rabais des espaces publicitaires pour lancer une campagne de communication dans le métro parisien avec le slogan : « Alès, la capitale qui ne manque pas d’air ». Hier soir, Christophe Rivenq est revenu sur l’origine et les retombées de cette promotion à grande échelle : « On a trouvé le slogan en trois minutes sur un coin de table. On est très fiers », annonce-t-il. Imaginez s’ils y avaient passé cinq minutes ! Il poursuit : « Le retour est exceptionnel. Elle a excessivement (sic) marché ! Des centaines de milliers de personnes voient Alès d’un autre œil. »

Jean Castex invité à Alès

Malgré le succès de la campagne dans le métro qui donnerait supposément envie aux Parisiens de venir à Alès, il semble que le nouveau Premier ministre, Jean Castex, ne serait pas venu de lui-même. Il faut en effet l’inviter… « Dès demain (aujourd’hui, Ndlr) avec le maire d’Alès, nous inviterons le Premier ministre à venir chez nous, ici, pour lui présenter les problématiques territoriales. J’ai la chance de bien le connaître et, comme il parle depuis sa nomination de la place des territoires, j’espère que notre appel sera entendu. »

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité