A la uneNîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Reims : une saison pas si nulle

Ripart
Contre Reims, les Nîmois devront s'arracher. (Photo Anthony Maurin)

Ce dimanche à 15 heures, le Nîmes Olympique (19e, 31 points) reçoit Reims (11e, 41 points) au stade des Costières pour le compte de la 35e journée de Ligue 1. À la veille de ce match de fin de saison, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club champenois. 

Tous les vignerons le savent : aux grands millésimes succèdent souvent des cuvées médiocres. En début de saison, les footballeurs champenois semblaient bien partis pour illustrer la métaphore viticole. Avec deux points glanés en sept journées et une piteuse élimination dès le 3e tour préliminaire de l'Europa League face aux modestes Hongrois de Fehérvar après 57 ans de disette européenne, le début d'exercice 2020/2021 des Rémois avait des allures de chemin de croix. D'autant qu'au mercato estival la récolte n'avait pas été aussi bonne qu'espérée. Arrivé des Pays-Bas, l'attaquant Kaj Sierhuis n'a toujours pas marqué en Ligue 1, tandis que le milieu Kosovar Berisha est loin du rendement escompté.

Mais malgré ces éléments défavorables, les hommes de David Guion ont relevé la tête et pris des points. Avançant souvent au ralenti - les Rémois ont obtenu 14 résultats nuls, un record en Ligue 1 - les Champenois ont fait le nécessaire pour assurer leur maintien suffisamment tôt. Un bilan finalement pas si nul. "L'équipe a mis un bon coup de collier cet hiver qui lui a permis de sortir du bas de tableau, indique Julien Collomb, journaliste à L'Union-l'Ardennais. Il n'y a pas toujours eu la même rigueur défensive que les dernières saisons, même si elle a été retrouvée par moments."

Une saison paradoxalement plus prolifique

Et si Reims était plus réputé pour la solidité de son bloc que pour son football champagne, la formation de David Guion s'est quelque peu éloignée de son ADN cette année. "Paradoxalement, on a plus marqué que lors des saisons précédentes, note Hugo Rogier, supporter champenois et administrateur d'une page Facebook qui relaye l'actualité du club. Mais il y a eu beaucoup de blessures et de suspensions qui ont nui à la régularité de l'équipe." 

Résultat : une saison neutre. La dernière de l'ère Guion qui laissera sa place à l'entraîneur espagnol Oscar Garcia à l'issue de l'exercice. "Il veut finir sur une bonne note et garder ses joueurs mobilisés jusqu'au bout, souligne Julien Collomb. D'autant qu'il est important de réagir suite à la défaite contre Marseille (1-3), venue après une série de neuf matches sans défaite." Habitués aux résultats nuls, les Rémoins ont obtenu leurs deux derniers succès contre les relégables Dijon et Nantes. Aux Costières dimanche, ils viseront la passe de trois.

Boris Boutet

Le joueur à suivre : Mbuku

Il vient de fêter ses 19 ans et s'est imposé comme un titulaire à part entière au sein de l'effectif rémois. Pouvant évoluer dans un couloir comme derrière l'attaquant, Nathanaël Mbuku en épate plus d'un depuis le début de la saison. "Il a du feu dans les jambes, apprécie Julien Collomb. Ce n'est pas un véritable ailier de débordement, il aime rentrer au cœur du jeu. C'est un offensif très prometteur qui doit encore améliorer ses statistiques." Avec trois buts et une passe décisive en 28 matches, son bilan ne reflète pas son potentiel et les dégâts qu'il est capable de causer dans les défenses adverses. Après avoir retrouvé le chemin des filets contre Marseille, Mbuku entend bien terminer la saison en boulet de canon.

Le 11 probable : Rajkovic - Foket, Abdelhamid, Munetsi (ou Maresic), De Smet - Cassama, Lopy, Chavalerin - Mbuku, Dia, Cafaro

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité