Bagnols-UzèsSantéSociété

ROCHEFORT-DU-GARD L’Escale des aidants, une bulle de respiration pour ces « invisibles » du quotidien

L'Escale des aidants ouvrira dès le 5 octobre sur la base de loisirs "Les Cigales" à Rochefort-du-Gard. C'est le SIDSCAVAR qui en est à l'initiative, en partenariat avec le conseil départemental et d'autres structures. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Dès la semaine prochaine, l'Escale des aidants s'installera dans les locaux de la base de loisirs "Les Cigales" à Rochefort-du-Gard. Il s'agit d'un espace dédié aux aidants, à ceux qui accompagnent un proche âgé ou handicapé dans les gestes du quotidien. Le but est qu'ils y trouvent une bulle de respiration car leur vie n'est pas toujours simple.

Ce projet pilote a été lancé par le SIDSCAVAR (syndicat intercommunal pour le développement social des cantons de Villeneuve-lez-Avignon et de Roquemaure), et a été financé par le conseil départemental du Gard, avec le partenariat du centre social de Saint-Quentin-la-Poterie. Le syndicat intercommunal a répondu à un appel à projets quelques mois en arrière et a vite connu un vif succès autour de sa proposition.

Alors en quoi consiste l'Escale des aidants ? Pour l'instant, trois activités vont être proposées gratuitement aux aidants les mardis et vendredis de 14h à 18h et dès le 5 octobre. Les aidants pourront donc pratiquer la sophrologie, la gym douce ou intégrer un atelier numérique pour se familiariser avec l'outil informatique. "Beaucoup de personnes ont du mal à se créer une adresse mail ou à ouvrir un espace numérique pour accéder à leurs droits, pour lancer des procédures CAF...", explique Farès Orcet, président du SIDSCAVAR. Cette proposition répond à une volonté de mettre du service public à proximité, mais aussi à un réel besoin dans la population du territoire. Rien que sur la commune de Pujaut, 150 personnes veulent s'inscrire.

Fournir un lieu d'écoute et de partage à ces "invisibles"

La gym douce et la sophrologie permettent des moments privilégiés pour prendre soin de soi. Mais au-delà des bienfaits, ces activités sont un prétexte pour que les aidants sortent de leur cadre, rencontrent, échangent et partagent. Être aidant peut isoler. "C'est une belle initiative du SIDSCAVAR de mettre en place des actions pour ces "invisibles" qui ont besoin d'écoute, de reconnaissance et de soutien", commente Dalia Coseraru, animatrice du réseau des aidants Uzège-Gard rhodanien. Elle espère que cette initiative fera aussi mieux connaître le statut d'aidant "car beaucoup ont du mal à s'identifier comme tels et se considèrent davantage comme des proches aimants".

À l'avenir, Farès Orcet souhaite que ce lieu devienne un espace ressources où les aidants pourront trouver des réponses à leurs questions, notamment sur les dossiers d'aide mais aussi sur comment mieux vivre sa relation avec la personne aidée au quotidien. Le président du SIDSCAVAR espère que cette Escale des aidants est la première marche vers ce qui deviendrait la Maison des aidants. Il n'existe qu'une seule structure similaire dans le Gard, aux portes des Cévennes.

Perte d'autonomie des personnes âgées : une solution pour demain ?

"Demain, en France, la proportion de personnes âgées au sein de la population va être exponentielle. Il faut trouver des solutions pour toutes ces personnes en perte d'autonomie et qui ne pourront pas toutes trouver une place en établissement spécialisé", contextualise Jean-Christophe Magnaud, directeur général des services du SIDSCAVAR. Et d'ajouter : "On va vers une organisation sociale révolue et peut-être que cette maison des aidants va aider à l'imaginer."

Ce 5 octobre, une journée spéciale pour les aidants se tiendra à la base de loisirs de 9h à 16h30. Elle sera ouverte aux professionnels et aux élus sur la thématique de "Qu'est-ce qu'un aidant ?". S'en suivront plusieurs témoignages et aussi un partage sur les dispositifs qui existent. Pour qu'ensuite, eux-mêmes, puissent mieux guider ces personnes dans leur accompagnement.

Marie Meunier

Si vous êtes aidant, vous pouvez demander des renseignements ou vous inscrire gratuitement aux ateliers en contactant le SIDSCAVAR au 07 55 59 82 53 ou par mail à seniors@sidscava.com.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité