Environnement
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 19.11.2021 - norman-jardin - 1 min  - vu 353 fois

NÎMES Un nouveau directeur et des préoccupations à la Chambre d'agriculture du Gard

Patrick Compan, Cédric Santucci, Jean-Louis Portal et Aymeric Deglaire (photo Norman Jardin)

Mardi, lors d’une session, la Chambre d’agriculture du Gard a fait un point sur les dossiers qui préoccupent les agriculteurs.

Magali Saumade, la présidente de la Chambre d’agriculture a évoqué les actions menées en partenariat notamment avec Nîmes Métropole. C’est justement dans les locaux de l’Agglo que cette session s’est déroulée. La problématique foncière a aussi été abordée. Les membres de la CA30 ont également dressé un bilan des mesures d’accompagnement à la suite des sinistres (gel, inondations…). « Si nous poussons trop loin le curseur environnemental, demain il n’y aura plus de terre nourricière » a souligné Magali Saumade.  « Du moment qu’il y a de l’eau douce, il y a de la vie mais en Camargue, on constate une remontée de sel et si demain nous ne pouvons plus cultiver, il n’y aura plus de diversité. Il y a urgence à faire bouger certaines lignes » a expliqué Cédric Santucci, un des vice-présidents de la CA30.

Ce rendez-vous avec la presse a aussi été l’occasion de présenter Aymeric Deglaire, le nouveau Directeur de la Chambre d’agriculture du Gard. Agé de 47 ans, ce dernier est né à Reims mais il vit à Villeneuve-lez-Avignon et il est sensible aux problématiques du monde agricole : « Il y a des enjeux sociétaux qui me sont chers comme le circuit-court et la protection des individus » a-t-il déclaré. Cette session délocalisée en appelle d’autres puisque la prochaine devrait se dérouler dans l’amphithéâtre du Conseil départemental du Gard.

Norman Jardin

Environnement

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais