Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 14.06.2024 - Coralie Mollaret - 2 min  - vu 835 fois

EXPRESSO Législatives : des jeunes et moins jeunes LR pour sauver l’honneur

Après la polémique sur leur ralliement avec le RN, les candidats LR ont moins de deux semaines pour défendre leurs couleurs. 

Quel sort réserveront les électeurs aux candidats LR pour ces Législatives ? Dans le Gard, cinq candidats sur six ont été dévoilés sauf sur la première circonscription, comprenant une partie de Nîmes.

Dévoilé ce mercredi, le casting compreend beaucoup de jeunes. Sur la première, c’est la créatrice de mode, Loumy Bourghol, qui défendra les couleurs des Républicains. Mardi, à l’occasion d’une réunion de la majorité municipale, le maire Jean-Paul Fournier a été claire : aucun élu nîmois ne sera candidat aux élections législatives. Le but : s’éviter à deux ans des municipales que la ville de Nîmes soit associé à un fiasco. 

Sur la deuxième, c’est l’ancienne directrice générale des services d’Aigues-Vives, aujourd’hui directrice des finances de la communauté de communes de Petite Camargue, Loriane Maillard, qui part au combat. Un combat difficile puisqu’ici, les électeurs de Droite n’ont pas attendu Éric Ciotti pour voter RN : aux Européennes, les LR ont fait 5,10 %, soit 2 679 voix contre 24 390 voix pour le RN. Au premier tour des Législatives 2022, le maire de Générac avait réalisé 3 802 voix soi 8,72 % des électeurs. 

Sur la troisième, celle du Gard rodhanien, c’est le directeur de cabinet de Pascale Bories, Florent Grau, 29 ans, qui se lance. Aux dernières Législatives, il y a deux ans, le RN avait créé la surprise en gagnant le scrutin : 13 793 voix contre 3 087 pour la candidate de l’époque, Blandine Arnaud. Sur la quatrième, c’est l’adjoint au maire d'Alès Pierre Martin, qui a été envoyé. Une fois n’est pas coutume, les LR ont fait plus de voix aux européennes qu’aux législatives : 2 402 contre 1 400. 

Sur la cinquième, c’est la conseillère départementale Léa Boyer qui rempile pour la troisième fois. Pour l’heure, le RN n’a pas présenté de candidats. Pourquoi ? Est-ce pour la réserver à d’éventuels partenaires ? Sur la sixième enfin, c’est le jeune représentant des LR et collaborateur Clément Stévant qui défendra les couleurs de la droite dite modérée. 

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio