Economie

ALÈS Le coup de pouce financier à SNR Cévennes…

Laurent Condomines, directeur de l'usine NTN-SNR à Alès. Photo DR/R.M
Laurent Condomines, directeur de l'usine NTN-SNR à Alès. Photo DR/R.M

480 000. C'est en euros, la somme qui a été allouée à SNR Cévennes, filiale du groupe japonais NTN. Cet argent, qu'il faut divisER en deux partieS en réalité, 400 000€ de prime d'aménagement du territoire délivrée par l’État (ministère de l’Égalité des territoires et du Logement géré par Cécile Duflot) et 80 000€ offert par le Conseil général du Gard, est un coup de pouce pour aider l'entreprise à installer une nouvelle usine à Alès. À l'endroit même où feu Richard Ducros tenait ses locaux, sur la zone de Croupillac.

Le groupe, leader européen du marché des roulements à billes dans le secteur de l'automobile, déjà implanté à Saint-Privat-des-Vieux (une journée portes ouvertes aura lieu le mercredi 20 mars à l'occasion de la semaine de l'industrie, cliquez ici), investira d'ici la fin de ce mois de mars ses nouveaux locaux, soit 12 000 m² de bâtiments sur une surface totale de 27 000 m² de terrain. La production devrait démarrer en juillet après l'embauche d'une dizaine de salariés sur le site alésien (lire ici).

S.Ma

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité