EconomieEconomie.

SALINDRES L’entreprise Compart inaugure ses nouveaux locaux

Jean Sauttreau, président de Compart, et Max Roustan, président d'Alès Agglo. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Jean Sauttreau, président de Compart, et Max Roustan, président d'Alès Agglo. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Ce lundi, les ateliers Compart, spécialisés dans la lutte contre la propagation du feu, ont inauguré leurs nouveaux locaux à Salindres. Un agrandissement qui intervient dans une période de stagnation et de licenciements pour l'entreprise.

Ce n'est pas sans fierté que Max Roustan, président de l'agglomération d'Alès, a présenté ce lundi les nouveaux ateliers de Compart, auparavant installés à Bruèges. Et si l'entreprise ne s'agrandit que de 200m2, elle dispose désormais d'un terrain qui lui permettra de bâtir un laboratoire d'essai au feu. "Rien n'est jamais acquis mais il faut profiter de ces moments où une entreprise se développe. Ils sont de plus en plus rares", a souligné Max Roustan qui a cédé le terrain à l'entrepreneur grâce à un crédit bail.

De fait, cette fin d'année n'est pas une période faste pour Compart. La société vit aujourd'hui à 70% grâce aux grandes marques, et à 30% grâce au nucléaire. Après plusieurs années de forte croissance, Jean Suttreau, président de Compart, espère pour 2015 stabiliser les comptes de l'entreprise. "Suite à la suspension par EDF de la construction de la centrale nucléaire de Flamanville, le contrat que nous avions avec eux a été stoppé. Pour faire face à une fluctuation d'activité, nous avons dû nous séparer de 4 collaborateurs, et 3 d'entre eux sont en contrat de sécurisation de l'emploi. Dès que la situation se débloquera, nous les réintégrerons parmi nous", a assuré Jean Suttreau.

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité