Société

SAINT-HILAIRE Une tonne de courges récoltée sur le futur golf

Plus d'une tonne de courge récoltée à Saint-Hilaire-de-Brethmas.
Plus d'une tonne de courge récoltée à Saint-Hilaire-de-Brethmas.
Plus d'une tonne de courge récoltée à Saint-Hilaire-de-Brethmas.

L'association Saint-Hilaire Durable a récolté plus d'une tonne de courges, semées sur le terrain de la "Zad Golfique" de Saint-Hilaire-de-Brethmas.

En mai dernier, Saint-Hilaire Durable avait convié les opposants au projet de golf à venir semer des courges sur le terrain acquis par l’agglomération alésienne : la même parcelle déjà cultivée en 2013 "pour démontrer la fertilité de ces terres qu’Alès Agglo prétend bétonner ou transformer en ‘greens’", explique l'association.

Même si la sècheresse estivale n’a pas permis d’obtenir une récolte comparable à celle de 2013, plus d’une tonne de courges variées a tout de même été ramassée. Depuis le début de la récolte, St Hilaire Durable a livré cette production à plusieurs associations caritatives alésiennes. Les Restos du Cœur et le Secours Populaire sont venus sur place pour récupérer 100 à 200 kg de cucurbitacées pour chaque association.

Le Secours Catholique, la Croix Rouge, La Clède, la Cantine solidaire de Rochebelle, Réseau Éducation Sans Frontières, figurent parmi les principaux bénéficiaires des dons déjà effectués ou à venir.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

2 commentaires

  1. C’est encore à l’ordre du jour ce projet inutile, imposé, coûteux et débile ? Si c’est le cas : faut croire que dans cette Agglo d’Alès , le petit lobby golfique a pris le pouvoir et n’est pas gêné par la destruction de terres agricoles et par le pompage de l’eau et des finances publiques pour satisfaire leur petit caprice. Faut croire aussi que la COP21 n’est qu’un gadget pour le seigneur de l’Agglo et ses élus affidés qui ont déjà anticipé par leur conduite servile la loi Nôtre.

  2. C’est débile mais l’Agglo caricaturale d’Alès persiste. Quand tu vas dans certains pays chauds comme au Maroc, la population villageoise fait la queue aux rares fontaines où l’eau est rationnée alors qu’à quelques centaines de mètres on trouve des golfs avec de l’herbe verte bien grasse! Les riches golfeurs ne sont pas gênés , pas le moins du monde. C’est criminellement débile…mais ainsi va notre monde. Aux USA, on assèche des lacs pour irriguer en particulier les nombreux golfs et jets d’eau de Las Végas , une ville en plein désert. Je doute que la COP21 puisse lutter contre cette bêtise égoïste de la puissante oligarchie qui dirige désormais presque partout sur notre planète. Et on n’en possède pas de rechange…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité