Economie

ALÈS Un « Café-croissance » autour du Pôle Mécanique

Jalil Benabdillah, vice-président de l'Agglo ce matin au Café-croissance. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Jalil Benabdillah, vice-président de l'Agglo ce matin au Café-croissance. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Comme son nom le laisse entendre, c'est autour d'un café et de viennoiseries qu'un parterre de chefs d'entreprise et d'élus se sont retrouvés ce jeudi matin au Pôle Mécanique d'Alès. Deux objectifs à la clé : présenter le site et les orientations à venir.

Le "Café-croissance", rendez-vous lancé par l'Agglo en décembre 2014, est désormais un incontournable de la vie économique alésienne. Retenu avec Nicolas Sarkozy, le président de l'Agglo Max Roustan n'a pas pu assister à ce rendez-vous matinal. C'est Jalil Benabdillah, son vice-président, qui a assuré l'intérim avec, à ses côtés, le responsable du Pôle Mécanique Patrick Cathelineau secondé par Annick Le Lan.

Pendant une petite heure, les trois animateurs de la réunion ont présenté le Pôle Mécanique, créé en 1995, avec ses trois circuits : un de kart inauguré en 1999, un de rallye (2000) et un de vitesse (2002). Ce dernier, fait unique en Europe, a même la particularité d'être réversible. L'ensemble a nécessité un investissement de 19 millions d'euros.

Le Pôle Mécanique est aujourd'hui reconnu par l'ensemble des professionnels et surtout par l'ensemble des pilotes de deux roues "qui sont tous passés à un moment ou à un autre de leur carrière sur les pistes du pôle Mécanique", se réjouit Patrick Cathelineau. Pour les pilotes automobiles, l'endroit est devenu une référence et des noms prestigieux comme Stéphane Sarrazin ou Romain Dumas s'entraînent régulièrement ici.

Pour les rendez-vous à venir, il se tient dès ce week-end la manifestation Alès Trêm qui réunira 400 pilotes venus de 15 pays différents. De mars à juin 2016, l'exposition "Steve Mac Queen à toute vitesse" proposera 40 clichés de photographes de renom. Jalil Benabdillah a quant à lui insisté sur l'innovation et l'international. Dans l'avenir, il compte s'appuyer sur l'école des mines d'Alès. Pour l'international, il a fait savoir qu'une délégation d'une vingtaine de chefs d'entreprise alésiens se rendrait au Maroc prochainement afin de visiter des entreprises, rencontrer des ministres, et certainement faire connaître toujours un peu plus le Pôle Mécanique.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité