Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE A 2 victoires du podium

A la Bastide, les Nîmois devront remettre le bleu de chauffe Photo Anthony Maurin).
A la Bastide, les Nîmois devront remettre le bleu de chauffe (Photo Anthony Maurin).

Niché à la 10ème place du classement de Ligue 2 entre l'AC Ajaccio et le RC Strasbourg Alsace, le Nîmes Olympique peut s'en vouloir de ne pas avoir gagné face au Red Star (3-3).

Et pourtant, on ne pourra pas reprocher grand chose à l'équipe Croco... L'investissement? Dans chaque ligne, il y en avait. Du calme et de la sérénité? Un peu pareil, sauf quand il s'est agit de ne pas se faire reprendre au score... Par 2 fois la mission échouait alors que les Crocos ont eu un sursaut d'orgueil après leur premier but encaissé.

Niveau technique et avec les aptitudes physiques crocos, le score aurait même pu être plus lourd si le réalisme avait été encore plus réaliste. Mais en fin de match, ce sont les Nîmois qui ont eu un peu moins le ballon dans les pieds que les locaux. Avec 20 tirs mais seulement 5 cadrés pour 3 buts, les Crocos ont une nouvelle fois péché par confiance, se procurant énormément d'occasions mais ratant le dernier geste.

Christian Kouakou, avec 3 tirs cadrés dont 2 buts sur 3 tirs, bénéficie du bon et intelligent jeu de Rachid Alioui avec qui il semble s'entendre à merveille. Justement, c'est peut-être envers l'excellent Alioui qu'il faut tourner les regards du manque de précision. Encore 7 tirs pour aucun dans le cadre, mais 2 passes décisives, on ne peut pas être au four et au moulin!

La qualité des passes peut également être revue et améliorée. Avec 77% de passes réussie, là encore, les Nîmois sont en deçà des statistiques locales. Par contre, quand on parle centres et débordements, tout comme pour les tirs cadrés, les Crocos se lâchent en signes de bonne volonté et d'assurance. 9 corners et 27 centres pour seulement 7 fautes et un petit (carton) jaune pour un Briançon buteur.

Avec 3 buts pris, Gauthier Gallon n'aura pas été l'homme du match mais se déploiera à 2 reprises pour stopper les assauts du Red Star. C'est d'abord le capitaine Fethi Harek, défenseur central, qui a touché le plus de ballons dans cette rencontre (63). Inspiré, le Croco a donné tout ce qu'il avait dans les pattes et a livré de magnifiques transversales. Florian Fabre, sur l'ensemble de la rencontre, sera aussi efficace que son comparse mais c'est Ousmane Cissokho, pourtant électriquement intéressant, qui aura le moins bon ratio de ballons joués et de passes réussies.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE A 2 victoires du podium”

  1. S’il n’y avait pas des incapables a la mairie qui fuient leurs responsabilités et missions qui consistent a maintenir le stade des Costières en bon état et une pelouse descente pour que le Nimes Olympique puissent déployer leur jeu a terre sur autre chose qu’un champs de patate minable, ce qui favorise les equipes qui viennent defendre et combattre , il est fort possible que Nimes Olympique ait pu gagner 2 ou 3 matchs a domicile…et on jouerait alors pour le trio de Tête !!! Merci qui ? Julien Plantier le responsable des sports a la ville de Nimes ??…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité