Société

NÎMES L’année 2019 des Prud’hommes est ouverte

La rentrée solennelle du conseil de Prud’hommes de Nîmes s’est tenue mercredi matin.

L'audience de rentrée du conseil des prud'hommes (photo Norman Jardin)

La chambre sociale de la cour d’appel de Nîmes était bien garnie pour la première audience de l’année.

L’audience a débuté par la prise de parole de d’Éric Maurel, le procureur de Nîmes, qui a présenté ses vœux. Il s’est également félicité des échanges cordiaux qu’il entretient avec le conseil de Prud’hommes. Le procureur a aussi évoqué la question plafonnement des indemnités en cas de licenciement.

Puis Cédric Hébrard, le président du conseil de Prud’hommes, a fait le bilan de l’année écoulée. Dans une litanie de chiffres, il a souligné que « les Prud’hommes avaient traité 928 affaires, soit une baisse de 12% pour rapport à 2017 ».

Ensuite, le président Hébrard a parlé de la durée de traitement des dossiers : « Nous traitons une affaire en moins d’un an. C'est 11,8 mois en moyenne ». Après ces précisions, les noms des nouveaux membres des différents collèges ont été cités. L’audience s’est terminée par la passation de pouvoir où le président Hébrard a laissé sa place à la désormais nouvelle présidente Richard. Cette dernière a, à son tour, présenté ses vœux, et a déclaré « l’année judiciaire 2018 close et ouverte l’année 2019 ».

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité