Economie

ÉCONOMIE Carole Delga interpelle le Président de la République

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie. (Photo : Objectif Gard)

Carole Delga interpelle le président de la République sur la nécessité d'un plan national de continuité de l'activité dans les secteurs essentiels.

A la suite de l'appel du président de la République adressé à l'ensemble des Français, leur intimant de limiter leurs déplacements au strict nécessaire, une inquiétude légitime s'est exprimée chez ceux qui doivent se rendre sur leur lieu de travail afin de répondre aux besoins essentiels des habitants. Depuis, les appels à la mobilisation à poursuivre l'activité se multiplient de la part des membres du Gouvernement et du président de la République lui-même.

C'est dans ce contexte que la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a écrit au président de la République ce jour, vendredi 20 mars 2020, lui demandant d'agir pour rassurer. Elle propose notamment la mise en place d'un plan de continuité de l'activité coordonné avec chaque filière, pour les secteurs sans lesquels la France et son économie seront fortement fragilisés (secteurs agroalimentaire, du bâtiment et travaux publics, bancaire ou transports en commun).

« Je suis alertée depuis le début du confinement par des responsables ou des chefs d'entreprises de nombreux secteurs de l'économie de tous les départements de la région Occitanie quant à la poursuite de leur activité en pleine crise sanitaire. L'appel à rester chez soi a en effet été vécu de façon contradictoire dans les entreprises, d'autant que s'y ajoute l'absence de masques et de gel hydro-alcoolique, ce qui crée légitimement beaucoup de craintes et d'angoisse chez les salariés. C'est notamment le cas du BTP, mais aussi du secteur agro-alimentaire, agricole, des transports et de la logistique, secteurs essentiels pour la vie quotidienne de nos concitoyens, singulièrement dans cette période. En quelques jours, je sais que de nombreuses entreprises ont, avec sang-froid et responsabilité, mis en place de nouvelles procédures de travail, de production, de distribution garantissant la poursuite de leur activité. Comme nous l'avons fait dans nos collectivités, avec les plans de continuité des administrations, il faudrait bâtir, secteur par secteur en lien avec les organisations professionnelles, ce plan de continuité de la production garantissant la protection des salariés et réfléchir, également, à un système de primes au vu de la situation. Alors que vous avez appelé, avec raison, à l'unité de la Nation pour vaincre cette pandémie, un blocage de notre économie, avec les risques qu'elle ferait peser sur les Françaises et Français, n'est pas imaginable. Ce plan de continuité de l'activité permettrait en outre d'éviter la division, préjudiciable, qui commence à poindre entre les différentes catégories de salariés selon les secteurs de l'économie de notre pays », a écrit la présidente de Région, Carole Delga à Emmanuel Macron, président de la République.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “ÉCONOMIE Carole Delga interpelle le Président de la République”

  1. Si l’heure est à la responsabilité, au calme et au dévouement il faudra après cette crise tirer tous les enseignements pour pointer toutes les aberrations, anomalies, impréparations, tous les manquements.
    Comment dans un pays comme la France, au 21e siècle, peut-on en arriver là ?
    Nous manquons de gants, de masques, de solutions hydro-alcooliques, de places dans les hôpitaux, de paracétamol, de tout ce qui pourrait nous faire passer ce moment dans de meilleures conditions et ne pas hypothéquer l’activité future de beaucoup d’entre nous. Je pense aux commerçants, artisans, entrepreneurs…tous ceux qui n’ont pas de trésorerie suffisamment solide pour voir venir et se retrouvent dans des situations alarmantes.
    Sans doute il faudra sortir des règles du marché pour répondre au mieux aux besoins essentiels des gens. Indépendance sanitaire, énergétique, alimentaire…parce que nous ne pouvons pas compter sur un marché qui n’a pour toute finalité que le taux de profit, les cours de la bourse et les paradis fiscaux via les banques et les multinationales.

    Conseiller Rassemblement National Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité