Economie

UZÈS La brasserie artisanale Meduz pourrait partir à Alès

Christophe Fesquet, co-fondateur de la bière Meduz (Photo Corentin Corger)

Implantée depuis huit ans à Uzès, la brasserie artisanale, qui affiche une croissance de 20% par an, manque de place. 

Le pavé dans la marre a été jeté, hier soir, par le président du Pays d’Uzès. En conseil communautaire, Fabrice Verdier s’est emporté face aux opposants du projet des Sablas. Une nouvelle zone d’activité située à Montaren, dans les tuyaux depuis 30 ans. « Les Sablas, c’est nécessaire ! Vous avez vu où sera créée la zone ? En face d’Intermarché, ce n’est pas dans les gorges du Gardon ! Vous êtes dans un débat politicien. Aujourd’hui, les entreprises partent : regardez Meduz, qui va déménager à Alès parce qu’elle n’arrive pas à trouver la place nécessaire pour s’étendre ! Moi, je n’arrive pas à me satisfaire de ça… À moins que l’on ne veuille accueillir que des vieux et faire que de la "silver économie" ! » 

Implantée depuis huit ans, la brasserie artisanale est une vitrine pour le territoire. Un élément d’attractivité. Affichant une croissance de 20% par an (hors crise sanitaire), l’entreprise a produit 2 600 hectolitres en 2019. Aujourd’hui, son site chemin du Mas des Tailles est trop étroit. « Nous sommes actuellement sur 2 700 m2 et il nous en faudrait 4 000. Notre problème n’est pas nouveau, ça fait deux ans que l’on en parle ! », indique Christophe Fresquet, son co-fondateur de la brasserie artisanale. Seulement, « à Uzès, il n’y a plus de place ». Sans compter que le prix du foncier reste élevé. « Nous avons discuté avec la mairie : il y a un terrain à côté de nos locaux mais on nous a répondu qu’il n’était pas constructible… », regrette le chef d’entreprise. 

Pour son activité de production, la brasserie a besoin de locaux adaptés : « On a besoin d’avoir tous les réseaux : le tout-à-légout, l’électricité et, idéalement, le gaz naturel… » En contact avec l’Agglomération d’Alès, « nous avons eu une oreille attentive même si pour l’instant rien n’est acté », expose le chef d'entreprise. Le début d'une nouvelle histoire ?

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité