ActualitésEconomieNîmes

BOUILLARGUES La Cenag Miroiterie Nîmoise investit son nouveau siège

Le gérant de Cenag Miroiterie Nîmoise, Raphaël Pamart devant ses nouveaux Tracks de stockage de verre, à Bouillargues (Photo : PH)
Le gérant de Cenag Miroiterie Nîmoise, Raphaël Pamart devant ses nouveaux Tracks de stockage de verre, à Bouillargues (Photo : PH)

Historiquement située rue Sainte-Félicité, derrière les arches de la gare de Nîmes, l’entreprise d’installation de verre et de menuiserie fondée à Nîmes en 1946 inaugure ce soir son nouveau siège de Bouillargues.

Épargnée par la crise du Covid, pendant laquelle de nombreux particuliers ont réalisé des travaux chez eux, l’entreprise de remplacement de verre et de menuiserie, Cenag Miroiterie Nîmoise a profité de cette période pour se développer, en particulier auprès des collectivités locales et des acteurs publics : écoles, prison, logement social, etc. « Depuis ma reprise de la société en 2012, nous sommes ainsi passés de 4 personnes et 250 000 euros d’activités à 12 salariés en plus de moi-même pour 1,1 M€ de chiffre d’affaires, en 2021. Et nous visons 1,8 M€ de CA cette année », précise son dirigeant Raphaël Pamart.

Mais l’ancien officier de carrière dans l’aéronavale ne s’en contente pas. Grâce à plusieurs subventions de la Région et de l’Agglo de Nîmes, le gérant a décidé d’investir 1,1 M€ dans un nouveau bâtiment flambant neuf (945 m2 d’atelier et 250 m2 de bureaux) au sein de l’Actiparc de Bouillargues, ainsi que 450 000 euros dans de nouvelles machines : un trieur de verre pouvant stocker jusqu’à 60 tonnes de verres, deux tables de découpe, un pont roulant et une machine à façonner permettant de polir le verre. Après une période d’installation progressive depuis le mois de janvier, la société inaugure officiellement son nouveau siège ce soir. « Grâce à ces gains d’efficacité et d’accessibilité par rapport à nos anciens locaux, nous sommes aujourd’hui capables de découper et d’installer la devanture de verre cassée d’une boutique dans la demi-heure », se félicite Raphaël Pamart. À ce rythme, l’entreprise prévoit déjà de recruter trois nouveaux découpeurs et poseurs dans les prochains mois.

Pierre Havez

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité