Economie
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 02.12.2022 - Thierry Allard - 2 min  - vu 473 fois

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON La CCI remet un chèque à la boulangerie la Tartine, sinistrée

Le président de la délégation Gard rhodanien de la CCI Pierre Bories a remis un chèque au boulanger Antoine Legrand ce vendredi matin à Villeneuve

- Photo : Thierry Allard

Il n’est pas prêt d’oublier cet après-midi du 7 juin dernier, Antoine Legrand, boulanger à la Tartine, sur les Hauts de Villeneuve.

Cet après-midi là, le faux plafond de la boulangerie prend feu, alors que le boulanger et des clients s’y trouvent. Si les flammes ne font aucun blessé, « tout est mort, il ne reste que les quatre murs et 500 000 euros de dégâts », souffle le boulanger. En cause : un court-circuit dans le faux-plafond vraisemblablement causé par un rongeur.

Six mois après, la boulangerie n’a pas encore rouvert, Antoine Legrand attendant toujours l’indemnisation de l’assurance pour commander le coûteux matériel nécessaire à la reprise de son activité. Désormais, il en est à 600 000 euros de dégâts, en rajoutant la perte d’exploitation. « C’est un établissement majeur sur les Hauts de Villeneuve, qui manque beaucoup », estime le président de la délégation Gard rhodanien de la CCI Gard, Pierre Bories, au moment de remettre un chèque de 5 000 euros au boulanger, vendredi matin à Villeneuve.

« Un soutien rapide, voté en un temps record », reprend le président de la délégation consulaire qui a plaidé la cause du boulanger, « un coup de pouce pour payer mes dettes envers mes fournisseurs et acheter du petit matériel le temps d’être remboursé par l’assurance », souligne l'intéressé. Si tout va bien, Antoine Legrand, qui fournit notamment les écoles, les maisons de retraites de la commune et la clinique Bellerive, espère rouvrir « entre le 15 février et le 1er mars prochains. » D’ici là, sa dizaine de salariés reste en chômage partiel.

Et aussi

En marge de cette remise de chèque, la CCI organisait ce vendredi matin une rencontre destinée aux entrepreneurs installés depuis moins de 3 ans dans le Grand Avignon gardois. Un secteur qui compte 2 560 entreprises inscrites au registre du commerce. 40 entrepreneurs ont fait le déplacement ce vendredi matin, l’occasion pour Pierre Bories de rappeler les services proposés par la CCI.

Thierry Allard

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais