Beaucaire
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 26.01.2023  - 4 min  - vu 442 fois

L'INTERVIEW Pierre Prat, président de la Communauté de communes du Pont du Gard : "Tout le monde nous envie notre territoire, profitons-en !"

Pierre Prat

Pierre Prat, président de la communauté de communes du Pont du Gard. 

- (Photo : S.Ma)

Pour cette nouvelle année et à mi-mandat, Pierre Prat, président de la Communauté de communes du Pont du Gard (CCPG), fait un point sur les projets et pour lesquels, la transition écologique prédomine. 

Objectif Gard : Quels sont les projets de la CCPG en 2023 ?

Pierre Prat : Il y en a beaucoup, certains ont été entamés depuis que nous sommes arrivés, mais c’est toujours long à mettre en place. Prenons par exemple l’extension de la zone industrielle de Domazan. Nous sommes à mi-mandat et presque au bout de la première phase qui va nous permettre sa réalisation. C’est un projet à 10 millions d’euros.

On refait un point sur ce sujet-là ?

Avant de pouvoir étendre cette zone, il y a à l’intérieur de cette zone industrielle, ce qu’on appelle des dents creuses. L’État nous demande de les combler avant de pouvoir aller occuper du terrain à côté. Nous sommes en train de nous en occuper. Mais en même temps, nous sommes dans une région un petit peu particulière, il y a toutes ces études environnementales et notamment l’étude faune-flore Quatre saisons, qui comme son nom l’indique dure un an. Donc, vous voyez, c’est de l’action, mais au ralenti. Nous sommes obligés d’attendre la fin de ces études pour pouvoir décider de ce qu’on va réellement faire.

Pensez-vous avoir le feu vert à l’issue de ces études ?

Oui, on sait qu’on l’aura. Et nous pourrons commencer l’aménagement de ce terrain, la totalité est de 17 hectares et l’utile de 7 hectares. Nous prévoyons a minima 22 lots mais l’aménagement se fera en fonction des demandes qu’on aura, pour satisfaire les besoins des candidats potentiels. Il y a un enjeu financier, avec la ressource fiscale, qui certes est important pour nous, mais il ne faut pas oublier non plus la création d’emplois.

Qu’en est-il de la zone de Fournès depuis l’arrêt du projet de création d’un centre de tri par le géant du e-commerce, Amazon ?

Il faut tout recommencer, reprendre des contacts… Encore dimanche dernier, j’ai reçu une demande pour un projet estimé entre 10 et 20 hectares. Pour le projet précédent, la justice a reproché une étude environnementale pas assez bien faite. Donc à charge pour les futurs promoteurs de s’occuper correctement de ce dossier. Au-delà de ça, nous avons d’autres projets de zones artisanales sur le territoire, au moins trois. Très certainement Remoulins, mais là nous sommes encore dans la phase pré-étude, puis deux autres à Montfrin et Meynes. Tous ces projets qui concernent le développement économique font partie des choses qui font que le territoire s’enrichit, s’agrandit, vit tout simplement.

Lors de la cérémonie des 20 ans de la CCPG au mois de décembre 2022.  • (Photo : S.Ma)

Lors de la cérémonie des 20 ans de la Communauté de communes, en fin d’année dernière, vous avez une nouvelle fois affiché l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en 2040…

Et nous y arriverons. Un des points prioritaires est la mobilité avec l’ouverture des deux pôles d’échanges multimodaux d’Aramon et de Remoulins en 2025. Puis il faudra attendre l’arrivée du train prévue en décembre 2025, selon les informations que nous avons. Pour ces PM, les travaux sont estimés à 1,5 M€ chacun. Il y a aussi les aires de covoiturage qui vont être installées dans toutes les communes du territoire, il y a un peu de retard sur les travaux concernant la signalétique, mais c’est imminent. Nous sommes également en train de mettre en place la rénovation énergétique des bâtiments… Ce n’est pas une seule opération qui va permettre d’y arriver, mais l’accumulation de différents points qui fera que nous arriverons à ce résultat. J’ai aussi parlé lors des 20 ans, de la thermographie aérienne que nous avons mis en place avec nos amis de la communauté d’agglomération du Gard rhodanien, afin de constater l’isolation des bâtiments. De sorte que chaque citoyen peut se rendre compte de l’efficacité de son logement et prendre les mesures qui s’imposent pour pouvoir remédier à d’éventuelles pertes d’énergie. La création d’un guichet unique permet d’envisager et de pouvoir financer les travaux à faire.

Outre la volonté, la capacité des citoyens à pouvoir se saisir de ces outils reste tout de même la grande inconnue.

Avec tout ce qui se passe actuellement, on se rend compte d’une véritable prise de conscience. Je vous cite un exemple simple, celui de l’extinction de l’éclairage public dans les communes. Il y a un an de ça, on nous aurait dit « vous êtes fous ». Maintenant, c’est rentré dans les mœurs, mais en plus je suis persuadé qu’on regarde de travers les communes qui laissent éclairer toute la nuit. Pour en revenir aux projets, il y a également le projet alimentaire territorial (PAT) avec la mise en place de circuits courts etc, qui fait également partie de la transition écologique, entre autres projets. Et à partir de ce PAT, nous allons toucher d’autres problématiques comme l’irrigation, par exemple. Comme le Plan climat-air-énergie territorial, que nous avons réalisé avec nos amis du Gard rhodanien, il s'agit de mettre en place une vingtaine de fiches actions.

Vous revenez régulièrement sur la mutualisation, quel est l’enjeu pour votre territoire ?

C’est un des points que j’ai souhaité mettre en œuvre au cours de mon mandat. La mutualisation, c’est de l’économie d’échelle. On se tourne vers le Pays d’Uzès avec lequel nous avons le pôle d'équilibre territorial et rural, la société publique locale pour le tourisme, mais aussi vers la Terre d’Argence. Et puis, nous sommes en train d’étudier la création d’un pôle territorial avec huit intercommunalités, dont le Gard rhodanien mais aussi six autres du Vaucluse, autour du Grand Avignon. Nous allons travailler ensemble notamment sur la question de la mobilité. Nous sommes une des portes d’entrée de l’Occitanie par rapport à Paca. Tout le monde nous envie notre territoire, profitons-en !

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais