PolitiquePolitique.

RÉACTION A CHAUD DE DAMIEN ALARY SUITE AU PREMIER TOUR DES ÉLECTIONS CANTONALES : « L’UMP A SUBI UN ECHEC SÉVÈRE »

Damien Alary, président du conseil général du Gard a réagi ce soir suite au premier tour des élections cantonales de ce dimanche 20 mars 2011. Il considère que "l'UMP a subi un échec sévère" en obtenant 12,04 % des voix, alors que le PS/PC cumulent à eux deux 30,67 %, le FN s'intercale avec 24,51 %.

Monsieur Alary s'est dit déçu du taux d'abstention local de 52,38% et national : "la vrai menace, bien avant le FN, c'est l'abstention" a t-il déclaré. "Je suis surpris qu'il n'y ait pas plus de votant alors que l'action du conseil général concerne directement la vie quotidienne". Le président du conseil général appelle "à une mobilisation pour le deuxième tour et à une urgence citoyenne".

Il est revenu sur la règle des 12,50% mise en place pour passer le premier tour : "la règle des 12,50 %, instaurée par la droite, pénalise la droite... le plus grand gagnant de cette règle est le FN".

Le conseil général ne devrait pas trouver de changement dans sa majorité. "La majorité de gauche sera conservée".

Concernant la ville de Nîmes, Monsieur Alary pense que les résultats auraient pu être plus favorables si la gauche avait su d'avantage se réunir. Selon lui, c'est une leçon à tirer pour les élections présidentielles de 2012 et les municipales de 2014 : "Il faudra trouver les accords pour battre Monsieur Fournier".

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité