A la unePolitique

LÉZAN Une fête d’effrontés qui croient en d’autres valeurs

Fête de Lézan. Photo Tony Duret / Objectif gard
Fête de Lézan. Photo Tony Duret / Objectif gard

Tout le week-end, à Lézan, le Parti Communiste Gardois organise sa traditionnelle fête, une petite sœur de la fête de l'Huma. Débats et concerts sont au programme. 

A Lézan, le week-end a commencé par une série de concerts, hier soir, et il se terminera par des débats demain après-midi. Voilà qui résume l'esprit de cette "fête effrontée", comme aiment à le dire les organisateurs. Ce samedi après-midi, les militants ont parlé d'économie sociale et solidaire, ont échangé avec Raul De La Fuente auteur du livre "Le chemin du Chili" avant d'évoquer les grandes luttes du parti depuis 1936. Mais les participants ne vivent pas que dans le passé et l'actualité est bien présente. La loi Travail, par exemple, est sur toutes les lèvres. "Evidemment qu'on en parle, confirme Michel Tortey, secrétaire de section dans le Gard Rhodanien. C'est un peu notre fil rouge. Mais on évoque plus généralement les mouvements sociaux actuels. On ne peut pas continuer avec cette politique d'austérité".

Michel Tortey, secrétaire de section dans le Gard Rhodanien. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Michel Tortey, secrétaire de section dans le Gard Rhodanien. Photo Tony Duret / Objectif Gard

L'avis de ce membre exécutif du parti est largement partagé dans les allées champêtres de la fête. Il poursuit :"Ici, on veut essayer de construire ensemble un autre type de société, une autre façon de vivre en commun, et montrer qu'il y a un autre discours possible que celui de la finance". Seulement, on le sait, et on le voit dans les élections, le PCF ne parvient pas à faire entendre sa voix. Michel Tortey est lucide :"C'est notre problème : la crédibilité. Les gens nous associent trop au PS". Alors, pour se démarquer, le parti a entrepris un travail fastidieux de terrain et compte bien montrer ses différences à travers une fête comme celle-ci. La recette semble fonctionner puisque ce samedi après-midi le stand de la fédération enregistrait quelques adhésions. "Vous voyez que le Parti Communiste n'est pas un astre mort, sourit Michel Tortey. Tel le phœnix, il renaît de ses cendres".

Au programme ce dimanche :

Pour les débats : Martine Gayraud et Claude Mazauric à 11h / A 14h30 : un grand débat pour relever le défi de 2017

Côté animations :  Un vide-grenier de 8h à 18h et un marché des producteurs (8h-18h)

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “LÉZAN Une fête d’effrontés qui croient en d’autres valeurs”

  1. Le PS sait très bien que le moment venu le PCF et les écolos-pastèques se rangeront derrière lui pour quelques strapontins au nom du barrage au FN, aux heures sombres et autres enfumages habituels. La loi travail sera alors bien loin derrière eux pour que tout continu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité