Politique

GARD RHODANIEN Agglo : Bonneaud et Roux veulent monter un groupe d’opposition

Lors du dernier conseil communautaire en date de l'agglo du Gard Rhodanien, en octobre à Saint-Gervais (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)
Lors du dernier conseil communautaire en date de l'agglo du Gard Rhodanien, en octobre à Saint-Gervais (Photo : Thierry Allard : Objectif Gard)

La première tentative, initiée en 2014, avait fait long feu.

Signée de l’ancien maire de Pont-Saint-Esprit Gilbert Baumet, du maire de Lirac Stéphane Cardènes et déjà du maire de Saint-Etienne-des-Sorts Didier Bonneaud, l’initiative n’avait pas abouti, si ce n’est à la création en réaction d’un groupe de la majorité, et en parallèle celle d’un groupe FN, considéré à l’heure actuelle comme la seule opposition déclarée.

« Porter une parole commune »

Plus de deux ans après, Didier Bonneaud veut remettre ça, cette fois-ci avec l’élu Bagnolais d’opposition Christian Roux. Les deux conseillers communautaires consignent un appel, qu’ils ont adressé à tous les élus non-signataires de la charte du groupe majoritaire de l’agglo, pour lancer la création d’un groupe au conseil communautaire.

« Nous trouvons avec Christian que le moment est opportun de montrer qu’une autre voie serait plus adaptée à notre agglomération dans quasiment tous les domaines », estime Didier Bonneaud qui taxe le président de l’agglo Jean-Christian Rey d’« incompétence » et qui compte susciter « l’adhésion des citoyens. »

Dans leur appel, les deux élus à l’initiative de la création du groupe expliquent que la position d’élu indépendant « donne le sentiment d’être inaudible » avec « à terme le risque de ne pas être visibles ou entendus auprès de la population. » Il leur semble donc « nécessaire et urgent de créer un groupe afin de porter une parole commune et si possible un positionnement, en fonction des questions ou des dossiers en cours. »

« Ça ne changera pas grand chose »

Seize élus ont été contactés par l’attelage Bonneaud-Roux, parmi lesquels Gérald Missour, Alexandre Pissas, Yves Cazorla, Serge Rouquairol, Patrice Prat ou encore Gilbert Baumet. Pour l’heure leur réponse n’est pas encore connue.

Du côté de l’agglo, on considère cette initiative, et le groupe d’opposition sur lequel elle pourrait déboucher, comme un non-événement : « c’est leur droit, mais ça ne changera pas grand chose au fonctionnement de l’agglo, ces élus se comportent déjà comme des élus d’opposition dans leurs votes et prises de parole », note le directeur de cabinet du président de l’agglo Guillaume Jarrié.

En tout cas, le sujet pourrait bien s’inviter dans les débats du prochain conseil d’agglo, qui se tiendra le lundi 12 décembre à Tavel.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

2 réactions sur “GARD RHODANIEN Agglo : Bonneaud et Roux veulent monter un groupe d’opposition”

    1. on aime les comiques à l’agglo on se sent fort par obligation vu qu’on ne peut faire autrement que fermer son bec sinon ils pourraient lâcher la petite portion du camembert qui leur est acquise d’office, faut bien vivre n’est-ce pas, les sans dents n’ont qu’a crever ….lamentable mentalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité