Politique

ALÈS L’agglo à 73 présente ses vœux ambitieux à sa population

Max Roustan à la tribune. EL/OG
Max Roustan à la tribune. EL/OG

Hier soir, les 73 maires de la nouvelle agglo d'Alès étaient réunis pour la première fois sur la scène du parc des expositions. L'occasion de présenter aux Alésiens - venus nombreux - les objectifs de cette collectivité naissante : créer "de la croissance et de la richesse" économique, profiter des atouts patrimoniaux pour développer le tourisme, assurer la ressource en eau, garantir un accès minimum aux services de santé et du numérique, promouvoir la culture... Le travail est colossal à 113 élus communautaires de sensibilités différentes, voire opposées.

L'occasion pour le président réélu Max Roustan d'évoquer furtivement certains points sensibles de la fusion, à commencer par le sort des cantines. Entre le bio et l'industriel, toutes ne proposent pas le même service. Ce ne sera sûrement plus le cas en 2019. "A l'heure où la sécurité alimentaire et la qualité des produits sont des exigences fortes de nos concitoyens, nous avons de nombreux atouts à faire valoir", souligne le maire. Un premier pas vers la fin des repas à la chaîne ?

Autre interrogation :  la sauvegarde du Cévenol et la renaissance de la ligne Alès-Bessèges, qui ont - aussi - besoin du portefeuille de l'agglo. Max Roustan ouvre une brèche : "En liaison étroite avec la Région, il nous faudra développer les transports internes et externes à notre territoire".

Nouvelle bien moins réjouissante, le premier magistrat a annoncé que l'abattoir risquait "de ne pas passer l'année". Aujourd'hui géré par la ville, il pourrait pourtant espérer une porte de sortie en passant dans l'escarcelle de l'agglo. Un chantier qui ne semble pas dans les tuyaux, mais qui donnerait tout son sens à l'entité voulue par ses leaders.

Lire aussi :

REGION Le Cévenol et Alès-Bessèges sur de bons rails

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

2 réactions sur “ALÈS L’agglo à 73 présente ses vœux ambitieux à sa population”

  1. J’y étais et ce que vous écrivez n’a pas été évoqué au cours du discours « très musclé » de Max Roustan : cantine ? ligne Alès Besseges ? Il a évoqué d’autres sujets dont vous ne parlez pas à part l’abattoir

  2. A-t-il évoqué les emprunts toxiques qu’il a signés et qui font de notre agglo la plus endettée du gard ? a-t-il parlé de la note que les citoyens vont payer suite à leur bêtise financière? C’est un sujet qui mériterait d’être approfondi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité