Politique

VILLENEUVE Le Bon Sens Républicain près de chez vous

Les élus de droite du Département étaient en visite à Villeneuve vendredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les élus de droite du Département étaient en visite à Villeneuve vendredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les élus de droite du Département étaient en visite à Villeneuve vendredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ils sont venus au bout, tout au bout du département : les élus du groupe du Bon Sens Républicain (LR) du Département étaient en visite sur le canton de Villeneuve vendredi.

« Un secteur où nos valeurs sont fortes, c’est là où dimanche les résultats ont été les meilleurs pour notre famille, alors nous venons nous inspirer », explique le chef du groupe le Nîmois Laurent Burgoa, faisant allusion au score de François Fillon, arrivé en tête à Villeneuve et aux Angles.

L’exemple du SIDSCAVAR

Malgré la claque sans précédent de dimanche, l’ambiance est légère, les sourires larges sur la photo : « ne souriez pas trop, on a perdu dimanche ! » lancera le conseiller départemental Nîmois Richard Tibérino… dans un sourire. Mais les élus n’étaient pas là uniquement pour papoter politique nationale. Ils ont visité le Syndicat Intercommunal pour le développement social des cantons de Villeneuve et Roquemaure, le SIDSCAVAR présidé par le Villeneuvois Farès Orcet. « Ce sont de sujets qui sont plutôt portés par les CCAS sur notre territoire, note Laurent Burgoa. Ici, les communes sont arrivées à mutualiser pour un service public de meilleure qualité à un coût moindre, elles peuvent compter sur notre soutien pour défendre les dossiers au Département. »

Et Laurent Burgoa de rappeler que, si la Droite n’est certes pas majoritaire au Département, « on est le deuxième groupe le plus important avec treize élus. Ce groupe pèse, et peut influencer certaines choses. »

« Je suis pour l’union, mais l’union est un combat »

Peser, aussi sur les législatives : le groupe compte deux candidates, Muriel Dherbecourt sur la troisième et Valérie Meunier sur la quatrième. Seule la première était présente vendredi matin à la Guinguette du Vieux-Moulin : « elle s’investit beaucoup au Département, notamment sur le site du Pont du Gard », affirme son chef de groupe, avant d’annoncer que les élus du groupe iront soutenir Valérie Meunier « prochainement ».

Très bien, mais sur la première circonscription, où Thierry Procida, conseiller départemental UDI investi par le national et le dissident LR Julien Plantier, soutenu par la mairie de Nîmes, se présentent ? « Je suis pour l’union, mais l’union est un combat, et on ne peut la faire qu’avec des gens qui respectent leur parole, répond Laurent Burgoa, un chouia embarrassé. Je n’ai pas de problème avec Thierry Procida, c’est plus un problème de personne que de parti. » Suivez son regard…

La conseillère départementale du canton de Villeneuve Pascale Bories évoquera pour sa part l’ « unanimité autour de la candidature de Muriel Dherbecourt », qui fait face à une dissidence de la centriste Patricia Garnero. « Il faut se laisser du temps, on a jusqu’au 15 mai pour les dépôts officiels de candidatures, je n’aime pas la politique fiction », conclura Laurent Burgoa, pour qui « le plus important, c’est qu’après la présidentielle, les valeurs de la droite et du centre soient représentées au niveau national. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité