Politique

FRONT NATIONAL Gilbert Collard : « Florian Philippot a voulu avoir un pouvoir hégémonique »

Le député sortant proche de Marine Le Pen, Gilbert Collard. Photo : Coralie Mollaret)
France 2, la télévision du service public nétait pas la bienvenue... (Photo Anthony Maurin).
Le député de la 2e circonscription du Gard, Gilbert Collard, a été réélu dimanche. (Photo Anthony Maurin).

Après l’échec de la Présidentielle et le succès très relatif des Législatives, le Front National entame son introspection... Député apparenté FN, Gilbert Collard compte faire entendre sa voix, en appelant à ce que l'organisation du parti soit moins « pyramidale. »

Huit députés FN ou apparentés viennent d'être élus. Ce n’est pas suffisant pour constituer un groupe (soit 15 députés), gage d’une opposition efficace. Quel sera votre rôle à l’Assemblée ?

C'est vrai que lorsqu'on a un groupe, on a plus de temps de parole. Mais sur le plan de l'efficacité, c'est une affaire de talent. Vous pouvez avoir un groupe, si vous avez des benêts, ça ne sert pas à grand chose. Moi, j'ai appris à travailler seul, à bombarder... D'ailleurs, j'imagine déjà ce que je vais dire à Richard Ferrand*, qui doit prendre la tête du groupe LREM (La République En Marche) !

Marine Le Pen déclare pouvoir constituer un groupe via une entente avec d'autres élus. Lesquels ? 

Quand le Parlement se met en mouvement, il y a des dislocations. Des députés qui ne sont pas bien dans leur groupe, des inimitiés et des problèmes relationnels... Je ne dis pas que c'est facile à faire, mais c'est possible ! La semaine prochaine, je déjeune avec quatre députés Les Républicains. Attention, je ne déjeune pas pour les rallier, ce sont des copains et nous avons des opinions similaires.

 Je ne serai candidat à aucune mairie ! 

Ce matin s'est tenu un bureau politique au Front National. Une réunion compliquée après la défaite à la Présidentielle et le très relatif succès des Législatives... Qu’a-t-il été décidé ?

Bon, on va se réunir de nouveau dans une quinzaine de jours. Des ateliers de travail ont été constitués pour plancher sur plusieurs problèmes : l'euro, la proportionnelle, la communication afin d'équilibrer la représentation des différents responsables FN dans les médias, le non-cumul de mandat absolu... D'ailleurs, je ne serai candidat à aucune mairie !

Durant ces Législatives, vous avez déclaré qu’il y avait des « choses à revoir dans notre mouvement ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Il y avait la question de la sortie de l'euro. J'ai l'impression que ça va bien évoluer. Attention, rien n'est officiellement décidé, mais on va recentrer notre discours, en prenant acte que l'opinion publique n'en veut pas. Par ailleurs, le FN doit avoir une organisation moins pyramidale. Il faut que les pouvoirs soient partagés et pas détenus par un seul homme, en l'occurence Florian Philippot (numéro 2 du FN, NDLR).

C'est lui qui est à l'origine de la proposition sur la sortie de l'euro, non ? 

Absolument.

Florian Philippot a perdu aux Législatives en Moselle. Il est de plus en plus contesté en interne. Pourquoi ?

Il a voulu avoir un pouvoir hégémonique, être la seule voix du Front National. Pendant la campagne des Législatives, il a été le seul à parler. Or, il n'est pas le seul vice-président ! Il faut que chacun ait l'autorité en fonction de ce qu'il représente.

Doit-il démissionner d'après vous ? 

C'est à lui de le décider. Après tout, la seule autorité qui compte, c'est celle que donne le peuple.

Selon vous, quelle stratégie doit adopter le FN pour remporter une élection ? 

Il faut s'ouvrir à la droite républicaine... Pour moi, il y a deux droites : la droite prostitutionnelle qui va des Républicains à Macron, et une droite authentique, qui reste noble dans ses idées, comme c'est le cas avec Madame Mourrut (la candidate Les Républicains-UDI de la 2e circonscription). Avec eux, on peut discuter. Ils ont une fierté que l'on doit respecter.

 « Nous avons le sens de la reconnaissance républicaine »

Pascale Mourrut n'a pas donné de consigne de vote dans l'entre-deux-tours des Législatives. Pour certains, un adoubement indirect à votre candidature, en échange d'une réciprocité en vue des Municipales du Grau-du-Roi... Est-ce vrai ?

Nous avons le sens de la reconnaissance républicaine, sans qu'on ne nous demande rien. Ça ne veut pas dire qu'on la soutiendra. Mais s'il devait y avoir un duel entre Pascale Mourrut et un autre candidat d'En Marche, on soutiendra Madame Mourrut.

Propos recueillis par Coralie Mollaret

À lire demain, dès 7h : FAIT DU JOUR Les législatives, le pari raté du FN

*Richard Ferrand fait l’objet d’une enquête préliminaire dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne qui avaient décidé en 2011, lorsqu’il en était directeur général, de louer des locaux commerciaux appartenant à sa compagne.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

6 commentaires

  1. Gilbert COLLARD est une des voix parmi beaucoup d’autres au sein du mouvement Patriote.
    L’union des droites est une impasse lorsque l’union des Patriotes est la réponse face aux U.Européistes qui naviguent de Macron au PS en passant par LR.
    Si battre la gauche est le seul objectif nous divisons les Français qui bien souvent sont au dessus de ces petits calculs politiciens sans lendemain sur le fond.
    Le FN est aujourd’hui une force incontournable.
    11 Millions de voix pour Marine portent une ligne, celle de la France et des Français.
    Nous avons dans le Gard une collusion entre apparatchiks U.Européistes pour que tout continu et les Français libres pour une Europe confédérale.
    les enjeux sont à ce niveau.
    Th.J conseiller FN Nîmes

  2. « Nous avons dans le Gard une collusion entre apparatchiks U.Européistes pour que tout continu CONTRE les Français libres pour une Europe confédérale. »
    Vous avez rectifié de me vous même … logiquement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité